algue-algo-ecolosport
L’année 2020 se termine, l’occasion pour Ecolosport de faire une série rétrospective autour de 6 thèmes piochés dans la Charte des 15 engagements éco-responsables : innovations, sensibilisation, alimentation, déchets, énergie et mobilité.

Rétro 2020 (3/6) – Pour ce troisième épisode, Ecolosport se penche sur le premier des 15 engagements éco-responsables de la Charte mise en œuvre par le ministère des Sports et WWF : l’alimentation.

Le défi d’une alimentation responsable constitue aujourd’hui un enjeu majeur à tout point de vue. Car oui, rappelons-le, l’origine de la crise sanitaire actuelle vient probablement de la transmission d’un virus porté par le pangolin, animal mangé par l’homme. Cette crise aura au moins permis de faire émerger des idées innovantes et durables permettant de repenser nos modes de consommation, et notamment concernant notre alimentation.

Cette année, de nombreux sportifs se sont engagés dans la protection de l’environnement en promouvant de nombreuses causes. Certains ont même décidé d’agir directement sur leur consommation, en réduisant ou arrêtant la viande. Carl Lewis, Mike Tyson, les sœurs Williams ou encore Lewis Hamilton ne sont que quelques exemples parmi les nombreux sportifs professionnels ayant décidé de changer leur régime alimentaire pour devenir végétarien ou végans. S’intéresser à son alimentation, choisir des aliments sains et réduire sa consommation de viande apportent des effets surprenants sur les performances et les résultats sportifs, comme l’expliquait Stéphane Bahoken, attaquant du SCO d’Angers, en mai dernier : « Sur le terrain, je me sentais vraiment plus affûté, plus rapide, plus vif. L’année dernière j’avais beaucoup de crampes, là j’en ai moins. »

algue-algo-ecolosport

Les sportifs, professionnels comme amateurs, peuvent également compter sur des idées innovantes dans le domaine agroalimentaire, afin d’allier éco-responsabilité et performance sportive. Algo est une entreprise française, pionnière dans les produits à base d’algues. Grâce à leur faible impact écologique et leur apport nutritif important, les produits à base d’algues Algo s’avèrent bons pour notre santé, mais également pour notre planète. Certifiés vegans, sans gluten et affublés du label AB, difficile de faire mieux !

Des manifestations sportives repensées

Relever le défi de l’éco-responsabilité dans le sport, c’est également proposer lors des manifestations sportives, une alimentation certifiée, de saison, locale, saine, végétalisée et anti-gaspillage. De nombreux événements sportifs ont déjà fait le choix de s’engager vers un sport plus responsable en signant la Charte des 15 engagements éco-responsables. A l’horizon 2020, les signataires s’engageaient à proposer au minimum 50% d’alimentation responsable. Le tournoi de tennis Roland Garros travaille ainsi en partenariat avec la fondation Goodplanet de Yann Arthus-Bertrand, afin de proposer au public des aliments issus des circuits cours. De même, pour agir contre le gaspillage alimentaire, les denrées non consommées lors de Roland Garros sont redistribuées par l’association Le Chaînon Manquant à des structures parisiennes venant en aide aux personnes en situation de précarité.

Roland-Garros-Climat-Ecolosport

Pendant la durée de Roland Garros, des Équipes Vertes sillonnent le stade pour sensibiliser le grand public sur les actions responsables

L’alimentation est ainsi le levier central d’une transition vers des manifestations sportives plus responsables. Athlètes, entreprises ou encore organisateurs de manifestations sportives, tous peuvent agir à leur échelle afin de repenser la consommation alimentaire. L’association Zero Waste France a d’ailleurs élaboré un guide pratique « Mon événement sportif zéro déchet » regroupant des actions faciles à mettre en place pour réduire son empreinte sportive. Passer à l’eau du robinet, supprimer la vaisselle jetable, proposer des aliments en vrac, lutter contre le gaspillage alimentaire… Autant de gestes simples, mais nécessaires pour préserver notre planète !

Alice Brach
Rédactrice pour Écolosport, je suis convaincue de l'impact positif du sport sur notre société. Les enjeux liés à transition écologique s'inscrivent comme une opportunité à saisir afin de renouveler et réinventer notre pratique et consommation sportive.

Dans la même rubriqueRétro 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *