Développement durable le sport s’engage Ecolosport CNOSF

Le CNOSF donne un nouveau souffle à son Label « Développement durable, le sport s’engage ® » destiné à accompagner et valoriser les organisateurs d’événements sportifs éco-responsables.

Le label « Développement durable, le sport s’engage ® » a été créé et est piloté par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), tête de réseau du Mouvement Olympique et Sportif français, et souhaite le faire évoluer, suite au lancement de la plateforme dédiée à la Responsabilité Sociétale de Organisations (RSO). Créé il y a 10 ans suite à l’adoption par le Mouvement Olympique et Sportif français de « l’Agenda 21 du sport français » et de la « Charte du sport français pour le développement durable », le label vise aujourd’hui à assurer une plus grande cohérence entre la démarche RSO développée au sein des organisations sportives et celle mise en œuvre dans le cadre de manifestations sportives.

500 évènements labellisés depuis son lancement

Le label « Développement durable, le sport s’engage ® » se veut être un gage de confiance, de qualité et de sérieux des événements sportifs éco-responsables, et s’appuie pour cela sur 5 plus-values : il est accessible à tous types d’événements sportifs, il accompagne les organisateurs d’événements vers le progrès et la pérennité de leur démarche, il valorise davantage les moyens utilisés que les objectifs chiffrés, il donne de la visibilité aux événements auprès de leurs parties prenantes, et donne donc davantage de poids à leurs demandes de partenariat et de sponsoring.

Outil complémentaire à la Charte des 15 engagements éco-responsables du WWF et du Ministère des Sports et au label Terre de Jeux 2024, le label du CNOSF souhaite fait la part belle aux événements sportifs de toutes tailles, tant qu’ils sont éco-responsables. Depuis son lancement en 2009, plus de 500 événements ont été labellisés. Ces 12 derniers mois, le CNOSF a par exemple récompensé une compétition nationale comme le Championnat de France d’aviron, et une compétition locale de triathlon dans l’Aveyron. Selon le Comité National, ce sont près de 4 millions de personnes qui ont été sensibilisées aux valeurs du sport et du développement durable.

Fin du fichier Word, place désormais au site internet dédié !

La transformation du label se veut “sociétale et digitale” et est organisée autour 3 niveaux de labellisation, qui rappellent évidemment l’Olympisme : or, argent et bronze. Le CNOSF met ainsi fin aux “64 critères sur un fichier Word” pour proposer une alternative moderne et simplifiée : un site internet dédié aux candidats au label. Pour l’obtenir, il faudra répondre à 34 critères, répartis sur les 6 axes d’actions de la RSO : une gouvernance responsable et durable, l’épanouissement social et professionnel des parties prenantes, le respect et l’implication des participants et des spectateurs, la protection de l’environnement, le respect des règles et des valeurs éthiques, et l’ancrage territorial et l’héritage.

Réagissez !

Bravo !
1
J'adore !
3
Wow !
1
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *