MHR Montpellier Rugby Project Rescue Ocean Cheque Ecolosport

À l’occasion de la rencontre de TOP 14 entre Montpellier et Toulouse ce week-end, le Fonds de Dotation du MHR a remis un chèque de 8.750€ à l’association Project Rescue Ocean.

Le Montpellier Hérault Rugby (MHR) n’est jamais le dernier quand il faut agir pour l’environnement. Son Fonds de Dotation est partenaire de l’association Project Rescue Ocean sur un double projet : environnemental et caritatif.

Ces dernières années, le club et son Fonds de Dotation se sont activés avec l’association hérautaise sur des opérations de dépollution des rives du Lez ou des abords du complexe Yves du Manoir, ainsi que sur des actions de sensibilisation auprès du grand public. “Ce don de 8.750€ vient enfin et surtout récompenser les efforts de nos supporters, depuis plusieurs saisons, sur leur façon plus responsable de consommer au stade, préférant l’utilisation d’ecocup qu’ils pouvaient choisir de déposer dans les bacs prévus à cet effet ou de rapporter chez eux”explique le club sur son site. “Ces dépôts reviennent à faire un don d’un euro à Project Rescue Ocean.” Le chèque a été remis à Franck Miller, représentant local de la Fondation, par Mohed Altrad, Président du MHR, et Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie.

Florent Comptour, chargé de projets évènementiels au Fonds de dotation Montpellier Rugby, expliquait à Ecolosport il y a quelques mois que “le résultat [était] édifiant” sur les opérations de nettoyage. “En deux heures, les sportives et sportifs ont collecté plus d’une tonne de déchets. En plus de leur belle mobilisation, nos joueurs emblématiques comme Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles ou Arthur Vincent représentent un relais idéal pour éveiller les consciences et porter un message citoyen notamment auprès des plus jeunes.” Aux vues du don conséquent, le message semble avoir été entendu.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueChrono

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *