Initiatives Rugby TOP 14 Ecologie Ecolosport

La saison 2020/21 de TOP 14 prend fin ce vendredi soir, à l’occasion de la finale entre le Stade Rochelais et le Stade Toulousain. Ces dernières années, le rugby a su s’emparer des sujets d’écologie. Ecolosport vous présente 5 initiatives éco-responsables vues en TOP 14.

1) Le Montpellier Hérault Rugby au soutien de Project Rescue Ocean

Le MHR a noué un partenariat solide ces dernières années avec l’association biterroise Project Rescue Ocean, pour mettre “le curseur autour de la sensibilisation”, comme nous le disait Florent Comptour, chargé de projets évènementiels au Fonds de dotation Montpellier Rugby, lors d’un entretien pour Ecolosport. Les deux entités collaborent depuis 3 ans sur des actions de sensibilisation, lors de matchs au GGL Stadium ou pour dépolluer les bords du Lez, à Montpellier.

Sur cette dernière action, Florent Comptour nous confiait qu’en deux heures, les joueurs et joueuses du club héraultais “ont collecté plus d’une tonne de déchets. En plus de leur belle mobilisation, nos joueurs emblématiques comme Fulgence Ouedraogo, Louis Picamoles ou Arthur Vincent représentent un relais idéal pour éveiller les consciences et porter un message citoyen notamment auprès des plus jeunes.”

2) Une pelouse “zéro phyto” au Castres Olympique

De nombreux clubs de TOP 14 ont adopté une gestion “zéro phyto” pour l’entretien de leur pelouse. C’est le cas de l’ASM Clermont et de son stade Marcel-Michelin, et du Castres Olympique et son stade Pierre Fabre.

Au CO, dont la pelouse est l’une des meilleures du championnat, les jardiniers de la Ville de Castres s’inspirent d’une démarche sans produits phytosanitaires, comme l’explique l’un d’eux sur le site du club tarnais : “Nous avons mis en place un contrôle drastique de l’arrosage et donc une limitation des apports en eau. On agit sur la conservation de l’eau. On a aussi des mesures préventives : on essaie de renforcer nos plantes et d’avoir un sol qui soit le plus propice possible à la vie, puisque la vie du sol a un impact très important sur la qualité de la plante qui est dessus. On favorise donc cette vie du sol en l’aérant énormément et en y amenant des oligo-éléments par exemple, ainsi que des champignons antagonistes. Tout cela limite les risques d’attaques et donc le déclenchement de traitements phyto-sanitaires.”

Castres Olympique Rugby TOP 14 Ecologie Ecolosport

© Castres Olympique

3) Le Stade Toulousain s’implique aux côtés de Time For The Planet

Le finaliste de cette saison de TOP 14 s’est aussi engagé aux côtés de Time For The Planet, une société à but non lucratif qui crée et finance des entreprises luttant à l’échelle mondiale contre le dérèglement climatique. Chacun peut en devenir l’actionnaire, à partir d’un euro. Le club de rugby toulousain en est ainsi devenu l’un d’eux, dans le but sensibiliser ses fans à l’urgence climatique et les encourager à investir dans cette entreprise à mission.

C’est l’ambassadeur d’Ecolosport Clément Castets, actionnaire de “Time” et joueur toulousain, qui a activé le rapprochement entre les deux entités, aux côtés de ses coéquipiers Alban Placines et Louis-Benoit Madaule. “Tu préfères avoir de l’impact ou prendre un impact ?”

4) L’engagement du CA Brive et de la Section Paloise avec Fair Play For Planet

La Section Paloise avait initié le mouvement dès le lancement de Fair Play For Planet par Julien Pierre, ancien joueur et dirigeant du club. Le CA Brive s’est aussi engagé, la Ligue Nationale de Rugby aussi.

Le club de Pau a été le premier à être labellisé, grâce à de nombreuses initiatives mises en place au sein du club comme la commercialisation d’un maillot conçu à base de plastique recyclé ainsi que “la création d’une commission RSE, la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage de la pelouse, la valorisation de la gastronomie locale pour le grand public et les partenaires, l’optimisation du parc informatique et numérique (réemploi et recyclage), et un objectif à 2022 sur la non-utilisation de produits phytosanitaires sur les pelouses.”

Brive n’est pas en reste. Le club n’est pas – encore – labellisé, mais a rapidement souhaité s’engager aux côtés de Fair Play For Planet. “Nous sommes fiers de nous engager pour la planète avec Julien Pierre et Fair Play For Planet” a expliqué Simon Gilham, son Président. “Nous sommes plus que jamais conscients de notre rôle sociétal et environnemental. Notre région est absolument magnifique et nous avons le devoir de tout faire pour la préserver.”

5) Les coupelles éco-responsables du RC Toulon

RC Toulon Phenix Sport Maillots Ecolosport

Le RC Toulon a su nouer ces derniers mois des partenariats avec Nenuu et Phenix Sport, dans le but de réduire ou transformer ses déchets. Avec Nenuu, fini le plastique à usage unique ! Le club varois s’est doté de coupelles compostables, écologiques – puisqu’elles sont conçues en fibre de cannes à sucre – et pratiques, puisqu’elles permettent en somme aux fans varois de consommer nourritures et boissons d’une seule main.

Autres coupelles, celles… d’entrainement ! Grâce à Phenix Sport et son dispositif R-SHAPE, le RCT a pu donner une seconde vie à ses vieux maillots. L’équipementier niçois les a transformés en matériel d’entrainement : coupelles, plots et cerceaux, à destination d’associations partenaires du club.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *