Puma

La marque Puma et le footballeur de l’équipe de France de football Raphaël Varane ont présenté en fin de semaine dernière les crampons de la marque, réalisés à base de matériaux recyclés et en collaboration avec First Mile.

Nous le savons, les grandes marques de textile – et celles spécialisées dans le sport n’y échappent pas – sont particulièrement polluantes. Mais elles agissent de plus en plus. Puma se greffe aux initiatives plus éco-responsables de ces grandes marques, à l’image d’Adidas avec Parley for the Ocean, du Coq Sportif et ses chaussures en cuir végétal, ou de Kipsta et ses crampons recyclables. La marque allemande a sorti la semaine dernière son nouveau pack First Mile, du nom d’un réseau qui récolte les bouteilles en plastique pour créer des emplois durables et réduire les déchets environnementaux à Haïti, au Honduras et à Taïwan notamment.

Ces nouveaux crampons à base de matières recyclées sont ainsi issus de cette collaboration, qui lance une nouvelle manière de concevoir les chaussures de football pour Puma. C’est en effet la première fois que la marque utilise le fil First Mile pour concevoir des chaussures. Le modèle Ultra 1.3 contient 21% de matériaux recyclés dans sa tige, fabriquée à partir de plastique post-consommation, alors que le modèle Future Z 1.2 en contient 42%.

« Avec ce pack, nous introduisons pour la première fois le fil recyclé First Mile dans nos chaussures de football, explique Dominique Gathier du groupe Puma. Ce projet est très important pour Puma, car nous continuons à utiliser davantage de matériaux recyclés et durables dans les produits de football. » La marque a en effet lancé des collections issues de la collaboration avec First Mile, avec Manchester City et le Milan AC. Il poursuit : « Il s’agit d’une première étape alors que nous nous dirigeons vers des chaussures plus durables qui préservent les performances de haut niveau de nos paires signature. » Puma souhaite en effet rendre 9 produits sur 10 plus durables d’ici 2025.

Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport