Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

OCEAN : le projet européen pour la neutralité carbone des Comités Olympiques

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Le bureau européen de représentation des Comités Olympiques auprès de l’Union Européenne lance un nouveau projet Erasmus+ axé sur la réduction de l’empreinte carbone des Comités Nationaux Olympiques, le projet OCEAN.

Le projet OCEAN (Olympic Committees of Europe Approaching Carbon Neutrality) se déroulera sur deux ans et demi, de janvier 2023 à juillet 2025, et rassemblera un consortium de 18 Comités Nationaux Olympiques partenaires – dont le CNOSF et le CIO – : Belgique, Bosnie-Herzégovine, Croatie, République tchèque, Danemark, France, Grèce, Irlande, Kosovo, Lituanie, Luxembourg, Malte, Macédoine du Nord, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Espagne.

Ces 18 CNO seront accompagnés dans le développement d’une stratégie adaptée pour la réduction de leur empreinte carbone. En formant des « agents d’action climatique » avec le soutien de l’institut allemand de recherche environnementale Öko-Institut, le projet leur permettra de mesurer leur empreinte carbone et de tendre vers la neutralité climatique. Les premiers cours de formation pour les ont eu lieu les 23 et 24 février derniers.

Le projet OCEAN est le plus grand, à ce jour, du Bureau européen des CNO. Il souhaite démontre la volonté du monde du sport de montrer l’exemple dans le domaine de l’action climatique. « Ce projet financé par l’Union européenne permettra aux CNO européens de disposer des outils et des compétences nécessaires pour se lancer dans l’action climatique » a expliqué Folker Hellmund, directeur du Bureau européen des CNO. « Mais l’impact du projet sera aussi mondial en renforçant la bonne gouvernance des organisations sportives dans le domaine de l’action climatique. »

Le Président du Comité Olympique Européen Spyros Capralos s’est aussi exprimé : « La mission du Mouvement olympique est ‘de rendre le monde meilleur grâce au sport’. Ainsi, en plus d’être à même de gérer les risques et de nous adapter, nous avons également la responsabilité d’aider à résoudre les plus grands défis mondiaux. Il ne fait aucun doute que le changement climatique en fait partie. Et il y a deux façons d’avoir un impact important sur l’environnement. Nous devons réduire l’impact négatif des activités du Mouvement olympique européen sur le climat, mais nous devons aussi utiliser le pouvoir du Mouvement olympique pour inspirer les autres à prendre des mesures positives. »

Photo à la Une : © Robert Hajduk 

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Picture of Charlotte Frueh-Richardot
Charlotte Frueh-Richardot

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.