Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le FC Barcelone voyage en train pour se rendre à Madrid

FC Barcelone train Madrid Getafe Ecologie Football Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Pour se rendre à Madrid pour jouer contre Getafe, les joueurs du FC Barcelone ont pris le train. Un trajet de 2 heures et 30 minutes qui change beaucoup de choses.

Qui a dit qu’on ne pouvait pas mettre les stars du ballon rond dans un train ? Le FC Barcelone, le week-end dernier, s’est rendu à Madrid par le rail, pour affronter le club de Getafe. Le club, qui a récemment publié un guide de la biodiversité, tend à imiter un autre club de Liga qui se déplace uniquement de cette façon : le Real Betis. La tendance est ainsi au train, dès que les infrastructures ferroviaires et le calendrier des compétitions le permettront.

Pour cette rencontre, jouée en milieu d’après-midi, les étoiles étaient donc alignées, selon Xavi, l’entraineur : « On dormira à Madrid ce (samedi) soir et on n’aura pas à rentrer au petit matin, donc cela ne nous affectera pas beaucoup » expliquait-il en marge du match, le week-end dernier. « C’était le jour idéal pour le faire » poursuit-il, expliquant que cette grande première pour le club est due… au changement climatique, bien sûr. Le Barça a ainsi affrété et privatisé l’ensemble du train pour ce déplacement.

Xavi, l’entraineur du FC Barcelone, sur le quai de la gare de Barcelone.

Changer les habitudes de déplacement n’est pas aisé, de nombreuses problématiques sont régulièrement soulevées par les clubs de football : la sécurité dans les gares, le temps de récupération des joueurs dans certains cas, les horaires inadaptés des trains dans d’autres, la logistique parfois difficile, le coût très élevé d’un train privatisé… Sur ce trajet, l’avion, qui s’est ainsi démocratisé car plus rapide, sécurisant et moins cher, aurait généré 115,5kg de CO2 selon EcoPassenger. En train, l’estimation est à 18,4 kg de CO2. Le Barça précise néanmoins que l’approvisionnement énergétique de cette ligne provenant d’énergies renouvelables, les émissions sont nulles (ou quasiment).

Les déplacements des équipes professionnelles par le rail sont de plus en plus nombreux, que ce soit en Espagne ou en Angleterre, et c’est une bonne nouvelle. En France, ils tardent encore à se développer. La faute aux clubs ? Pas forcément, pas toujours. La SNCF doit aussi faire davantage preuve de souplesse, notamment sur les horaires. Les deux parties discutent… mais il y a urgence à trouver un terrain d’entente car la planète continue de se réchauffer.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Picture of Michaël Ferrisi
Michaël Ferrisi

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.