Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les 4 éco-fantastiques de l’association Uni-Vert Sport

Uni-Vert Sport 4 éco-aventuriers 4 fantastiques Ecologie Sport Ecolosport
© Jérôme Habasque
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

L’association Uni-Vert Sport, engagée pour un sport éco-responsable, a une actualité aussi brûlante que le climat. Cet été, ses 4 éco-aventuriers sont sur les routes et chemins français pour sensibiliser, encore et encore !

“Se bouger pour son corps et la planète.” Créée par Nicolas Vandenelsken, l’association Uni-Vert Sport est engagée pour la promotion d’un sport éco-responsable. Fondée sur des valeurs de préservation de l’environnement et de développement durable, l’association s’efforce à sensibiliser toutes les générations et tous les publics aux enjeux environnementaux : écoles, associations sportives, entreprises, collectivités ou encore institutions publiques…

Uni-Vert Sport met en place des projets concrets pour encourager la pratique sportive en respectant la nature. L’association organise des initiatives éducatives et des actions de sensibilisation pour transmettre ses valeurs. Ses nombreux bénévoles organisent également des événements sportifs, permettant de mettre en avant le sport et la préservation de l’environnement, à travers différents sujets : la réduction des déchets, la préservation des espaces naturels ou la promotion de la mobilité douce… Elle s’appuie aussi énormément sur ses 4 éco-aventuriers – Nicolas Vandenelsken, Benjamin Cattiau, Aline Varinot et Charly Barré -, qui ont une actualité aussi brûlante que le climat. Tour d’horizon.

Le record du GR 34 de Nicolas Vandelesken

Le fondateur, Nicolas Vandenelsken, est aujourd’hui un éco-aventurier reconnu, notamment grâce à son record de 108 marathons en 108 jours en 2022. Il a accompli un nouvel exploit, au printemps 2023, en parcourant entre 80 et 90 kilomètres par jour lors de sa traversée du GR 34, en Bretagne. Après une course de 25 jours, 8 heures et 49 minutes, Nicolas a franchi la ligne d’arrivée le 25 juin dernier, battant ainsi le record précédent, détenu par Jérémy Desdouets.

Le Nordiste souhaite attribuer ce nouveau record à la cause climatique. Son exploit vise à sensibiliser le public aux effets dévastateurs de l’érosion des côtes bretonnes, un phénomène amplifié par le changement climatique. En parcourant le GR 34, il a pu observer de près les conséquences de cette érosion, incitant ainsi à une prise de conscience collective et à une action urgente pour protéger ces côtes.

En parallèle de cette traversée, Charly Barré et Dimitri Maraud, membres de l’association Uni-Vert Sport, ont mené une mission de sensibilisation auprès de plus de 1000 enfants, pour leur transmettre l’importance de prendre soin de l’environnement. Ce travail d’équipe remarquable a permis de créer une prise de conscience et d’inspirer les jeunes générations à devenir des acteurs du changement.

Aline Varinot, sur les traces du GR 223

Aline Varinot, membre de l’association Uni-Vert Sport et éco-aventurière Sport Planète – comme Nicolas – est une handballeuse semi-professionnelle. Elle profite ainsi de l’intersaison pour se lancer dans une aventure sportive et responsable en parcourant le GR 223. Depuis le 26 juin et jusqu’au 16 juillet, elle est partie explorer les 660 km de sentiers du littoral normand, de la Seine à Honfleur jusqu’au Saint-Michel.

Aline Varinot

Au-delà de l’aventure sportive, Aline a également pour objectif de rencontrer les acteurs et les collectivités du territoire tout au long de son parcours, et leur partager ses connaissances et celles apprises lors de ses rencontres précédentes. La handballeuse est aussi partie à la rencontre de scolaires pour échanger, partager son expérience et les inciter à adopter des comportements éco-responsables au quotidien.

Le MaratH²O de Benjamin Cattiau, pour la préservation de l’eau douce

Benjamin Cattiau est lui aussi un membre de l’association Uni-Vert Sport et est un passionné de course à pied. Le 4 août prochain, il se lance depuis la ville de Don dans un incroyable défi : le MaratH²O, courir 24 marathons en 24 jours. Au travers de cette nouvelle éco-aventure, il souhaite lui aussi attirer l’attention sur les enjeux environnementaux, en particulier sur la problématique de l’eau douce.

Sa raréfaction sur notre planète, ainsi que sa pollution et son gaspillage par l’activité humaine, sont de véritables problèmes. Benjamin interviendra auprès des jeunes, d’associations locales et participera à des événements ouverts au grand public, pour avertir et prévenir les usages.

Charly Barré, un soutien de toutes les éco-aventures

Durant ces 24 journées de course, Benjamin Cattiau sera accompagné à vélo par Charly Barré, le 4ème éco-aventurier de cette belle équipe, qui est de toutes les éco-aventures puisqu’il était aussi au soutien de Nicolas Vandenelsken sur le GR 34 et qu’il est actuellement sur le MobiliTour, une autre éco-aventure portée par Uni-Vert Sport, sur les routes du Tour de France, avec lui et 4 autres sportif(ve)s.

Sa capacité à enchainer avec son vélo “pony” chacune des éco-aventures en font un vrai soutien et un pilier de l’association et de ses différents projets.

Photo à la Une : © Jérôme Habasque

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.