Nicolas Vandenelsken a bouclé ce dimanche 11 décembre son tour de France, en effectuant 100 marathons en 100 jours, pour le climat. Il veut aller plus loin : porter à 108 le nombre de marathons et ainsi établir un record du monde et interpeller le parlement européen à Bruxelles.

S’arrêtera t-il, un jour ? Parti de Montargis le 3 septembre dernier, Nicolas Vandenelsken a traversé la France avec un tracé en forme de coeur, hommage au sport-santé-planète qu’il défend activement au quotidien, avec l’association Uni-Vert Sport. Ce tour, et le 100e marathon en 100 jours qui va avec, a été bouclé ce dimanche 11 décembre, chez lui à Valenciennes. La fin d’une incroyable éco-aventure, dites-vous ? Pas du tout ! Nicolas a décidé d’ajouter 8 marathons à son programme, portant le nombre total à 108, pour arriver au Parlement européen de Bruxelles, lundi 19 décembre.

Le GreeNicoTour s’arrêtera finalement à Bruxelles pour plusieurs raisons. La première : interpeller les membres de la Commission européenne, du conseil européen et les député(e)s européens. Nicolas souhaite d’ailleurs les inviter à le rejoindre sur les derniers kilomètres pour « porter haut les couleurs d’une loi contraignante pour que le sport respecte l’intégrité de l’environnement, de la mesure de l’impact à la réalisation des projets ». Le 25 novembre dernier, l’éco-aventurier a d’ailleurs rencontré la Ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, et ses équipes. Il leur a transmis une lettre, publiée publiquement sous forme de pétition, que chacun(e) peut signer : « Adapter le sport au changement climatique en respectant l’intégrité de la nature ».

Deuxième raison à cette prolongation jusqu’à la capitale belge, et non des moindres : grâce à ses 108 marathons, Nicolas Vandenelsken battra le record du monde homologué du nombre de marathons d’affilée. Une manière de finir en beauté un défi hors-norme et l’année 2022. Il nous racontera d’ailleurs les dessous du final dans le Nord et de ces 8 marathons supplémentaires dans son 5e et dernier Carnet de Route, la semaine prochaine.

Celui qui veut « faire subir à son corps ce que l’on fait subir à la planète » et toute l’équipe du collectif Sport Planète MAIF auquel il appartient souhaitent donc se faire entendre et donnent rendez-vous le lundi 19 décembre à 14h00 au Parlement européen, pour achever cette magnifique course pour le climat et passer le relais à l’Union européenne.

© Photo à la Une : Jérôme Habasque

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport