Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Kilian Jornet et de nombreux athlètes dénoncent le naming entre Dacia et l’UTMB

Dacia UTMB Kilian Jornet athlètes pétition écologie environnement Ultra Trail Mont Blanc Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Alors que l’UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) s’appelle désormais le “Dacia UTMB”, de nombreux coureurs, dont les renommés et engagés Kilian Jornet et Andy Symonds, ont dénoncé cette semaine dans une pétition le nouveau partenariat et naming entre le constructeur automobile et la célèbre course, qui a réagit.

« L’association The Green Runners réclame à l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) de cesser sa collaboration avec la société à forte émission de carbone qui sponsorise son épreuve phare, la Dacia UTMB®️ Mont-Blanc. » Cette phrase est sans équivoque. C’est la première de la pétition signée par de nombreux athlètes, cette semaine, après que la course a signé un partenariat de naming avec le constructeur automobile Dacia.

Régulièrement pointée du doigt pour son impact sur l’environnement et sur la vallée de Chamonix malgré un certain nombre d’engagements pris, l’UTMB doit ainsi faire face à la gronde de nombreux athlètes, et pas des moindres. Kilian Jornet, probablement le plus célèbre d’entre eux – qui a par ailleurs déclaré forfait pour la course à cause d’une blessure -, a publié un message sur Instagram. « Les endroits où l’on pratique nos activités changent drastiquement du fait du changement climatique et de la pollution. La vallée de Chamonix a un énorme problème de pollution de l’air par des particules, alors que ses glaciers et ses écosystèmes se détruisent rapidement. »

Andy Symonds, coureur anglais qui a annoncé arrêter de prendre l’avion, est « convaincu que le sport, et en particulier les sports qui se déroulent en plein air et dans des environnements naturels, devraient promouvoir la protection de notre planète. Et ceci en priorité par rapport à l’argent. À cet égard, il est très décevant de voir des équipes et des événements sportifs s’associer à des entreprises dont les activités sont entièrement capitalistiques et destructrices de l’environnement. »

L’UTMB réagit et assume

S’ils demandent ainsi le retrait de la marque, c’est qu’ils la jugent coupable de participer activement au changement climatique. « Dacia fabrique principalement des SUV » poursuit l’association. « Or, ces véhicules figurent parmi les principales causes de l’augmentation des émissions de dioxyde de carbone (CO2) au cours de la dernière décennie. (…) Honte à vous, Dacia, pour les millions de SUV destructeurs de la planète que vous avez livrés au monde. Et honte à vous, UTMB, pour la promotion de l’enfer qu’ils ont déclenché. »

Frédéric Lénard, directeur général de ce qu’on surnomme le « Super Bowl du trail running » outre-Atlantique, a réagit à ce mouvement en assumant, auprès de France Bleu. “On a un rôle à jouer sur la protection de la planète et plus globalement, sur la durabilité (…) On a considéré que Dacia avait un parti pris pour l’environnement qui nous convenait, avec des véhicules accessibles, plus légers, plus robustes, recyclés… donc on est en phase avec les valeurs de Dacia et on considère qu’elles s’associent bien avec nos propres valeurs”.

© Ultra Trail Mont-Blanc

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.