Fair Play For Planet Julien Pierre Section Paloise Ecolosport

Premier club à s’être engagé aux côtés de Fair Play For Planet, la Section Paloise est aussi désormais le tout premier club à recevoir le label FPFP. Le club de rugby de Pau reçoit le 1er niveau de label “FPFP Player”.

“Rejoindre l’aventure « Fair Play For Planet » a été une évidence, les actions menées par les clubs sont nombreuses et la création de ce label devenait indispensable pour que nous hissions nos exigences à un cahier des charges précis et ambitieux.” Tels étaient les mots du Président de la Section Paloise Bernard Pontneau au moment de l’engagement de son club avec Fair Play For Planet, créé par l’ancien joueur de la maison, Julien Pierre, en novembre 2020. Cinq mois après cet engagement, le club de TOP 14 vient de recevoir le premier label Fair Play For Planet. La Section Paloise est certifié “Player”, soit le premier niveau de labellisation. 

Un coup de coeur : le maillot à base de plastique recyclé.

Ce niveau de labellisation a été atteint grâce à plusieurs actions mises en place par le club de rugby béarnais : la création d’une commission RSE, la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage de la pelouse, la valorisation de la gastronomie locale pour le grand public et les partenaires, l’optimisation du parc informatique et numérique (réemploi et recyclage), et un objectif à 2022 sur la non-utilisation de produits phytosanitaires sur les pelouses.

Une autre action a visiblement enchanté les experts de Fair Play For Planet : le maillot replica fabriqué à partir de plastique recyclé. Chaque tenue contient l’équivalent de 13 bouteilles en plastique de 0,5 litres recyclées. À l’été 2020, au moment du lancement, la Section Paloise est ainsi devenu le 1er club du TOP 14 à commercialiser ce type de maillots.

3 points d’amélioration et de nombreux objectifs

Néanmoins, le club doit travailler sur un certain nombre de sujets pour prétendre obtenir le niveau de labellisation supérieur. Fair Play For Planet précise par ailleurs trois axes d’amélioration possibles pour le club : l’optimisation de l’énergie utilisée au sein du centre d’entrainement, le développement de mobilités durables (vélo, covoiturage, etc…), et la mise en place d’une offre végétarienne au sein du stade les jours de match.

La Section Gourmande propose maintenant des produits locaux aux supporters

Le stade, justement, est au coeur de 3 objectifs fixés par le club, notamment sur l’alimentation et les déchets. Le club souhaite en effet atteindre 75% d’alimentation responsable (bio, locale ou de saison), accentuer la lutte contre le gaspillage alimentaire et mettre en place de plus grandes poubelles de tri. Si ces axes d’amélioration et ces objectifs sont bien respectés, la Section Paloise pourrait bien se voir obtenir la certification supérieure “Engaged”, dans deux ans.

Réagissez !

Bravo !
6
J'adore !
1
Wow !
1
Mouais...
1
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *