Manchester United Sustainability Ecologie Ecolosport
Chaque semaine sur Ecolosport, nous vous plongeons dans les coulisses des 5 clubs les plus éco-responsables de Premier League afin de découvrir leurs stratégies environnementales.

Série “Premier League & sustainability” (2/5) – Après Manchester City la semaine passée, nous restons dans la ville du Nord-Ouest de l’Angleterre pour découvrir le programme écologique de Manchester United. Si nous connaissons tous l’engagement de l’attaquant Marcus Rashford en faveur des plus démunis, son club n’est pas en reste sur les questions sociétales, l’écologie en particulier.

Gestion des énergies

Manchester United a souscrit un contrat d’achat d’électricité verte dans le cadre de leur politique environnementale globale concernant toutes les structures et les opérations du club. Un audit sur l’utilisation d’énergies renouvelables au sein des installations du club avait été mené au préalable l’an passé. Des panneaux photovoltaïques ont vu le jour au centre d’entrainement en vue d’optimiser la production énergétique.

Pour la sixième année consécutive, ils ont été certifiés par le Carbon Trust Standard, une norme distinguant les organisations impliquées dans la diminution de leur impact environnemental par une stratégie de management et de mesure d’impact clairement définie. Cette récompense illustre les succès environnementaux du club mancunien sur l’épineuse problématique des gaz à effet de serre. Il est important de souligner que Manchester United est le premier club dans tout le Royaume-Uni a avoir été certifié par le Carbon Trust Standard.

Un porte-parole a indiqué que United était « déterminé à réduire son empreinte environnementale au maximum. La certification Carbon Trust Standard reconnaît nos efforts en matière de gestion et de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Nous continuerons à chercher tous les leviers possibles pour améliorer et encourager des pratiques durables »

Pour être performant et obtenir cette certification, le champion d’Angleterre 2013 a élaboré un programme basé sur les énergies et la réduction de son bilan carbone annuel. Pour la 12e année consécutive, les émissions de CO2 et l’utilisation d’énergies ont chuté pour les pensionnaires d’Old Trafford. Et ce, malgré la croissance significative des opérations du club. Depuis le lancement de son plan d’actions énergétique en 2008, son bilan carbone baisse de plus de 2 700 tonnes par saison, l’équivalent des émissions générées par 540 maisons à l’année. 56 millions de kWh d’électricité ont été préservés depuis le début du programme en 2008, représentant une réduction de 31% de sa consommation électrique.

Les économies d’énergies et la réduction du bilan carbone du club sont reconnus en interne comme des objectifs majeurs. Pour preuve, la responsabilité du développement de cette politique a été confiée à Richard Arnold, le manager général. Un investissement à hauteur de 400 000 £ a été consenti en guise de financement de projets d’optimisation énergétique, dont l’installation d’ampoules LED à faible consommation dans les parkings et l’élargissement du dispositif de contrôle de l’éclairage à tous les bâtiments. Un investissement supplémentaire a été réalisé pour financer un dispositif de mesure et de contrôle des énergies dans différentes parties du stade afin d’optimiser la performance énergétique.

Manchester United Sustainability Ecologie Ecolosport

Richard Arnold, manager général, s’est vu confier la responsabilité de la politique environnementale de Manchester United. © Getty Images

Manchester United a obtenu la première place du classement du Carbon Reduction Commitment (CRC) dès son lancement. Ce plan gouvernemental, annoncé en 2010, a pour finalité d’impliquer les organisations anglaises privées et publiques dans la réduction de leur empreinte carbone de 60% d’ici 2050. Le Secrétaire d’État à l’Environnement avait d’ailleurs fait le déplacement à Old Trafford pour féliciter les Mancuniens.

Dans l’idée de stimuler les comportements responsables en interne, des représentants ont été élus et ont pour mission de véhiculer les bonnes habitudes à leurs collaborateurs. Les dirigeants des Red Devils espèrent ainsi réduire de 20% leur consommation énergétique en sollicitant davantage les salariés. Avec sa campagne « United to Switch off and save », l’ensemble du club est invité à agir, y compris le staff et l’équipe première.

Le programme de réduction de l’empreinte carbone et de consommation énergétique du club a été appliqué à plusieurs événements nationaux et internationaux. Il a été reconnu par un auditeur externe comme étant un guide utile à considérer et à appliquer pour  d’autres organisations.

Le musée du club, son bar Red Café et son Megastore ont obtenu le Green Tourism Business Award, une certification pour les organisations accueillant un large flux de clients et de visiteurs. La certification des infrastructures des Red Devils est au niveau Or, le plus élevé. La norme récompense les organisations performantes sur des critères liés au développement durable (biodiversité, gestion des énergies, des déchets et de l’eau, recours au commerce équitable…) Soulignons que le musée mancunien a été sélectionné parmi d’autres lieux afin d’être audité finement sur sa politique environnementale à succès pour l’adapter à d’autres sites touristiques ou de loisirs du pays.

La stratégie environnementale du Musée de Man United fera l’objet d’une étude approfondie pour être adaptée à d’autres sites culturels et touristiques accueillant du public. @ManchesterUnited

Transports responsables

En étroite collaboration avec Transport for Greater Manchester, Manchester United encourage et incite ses fans à utiliser les transports en commun les jours de match. Des tarifs réduits dans le tram, avec une offre adaptée uniquement aux jours de match, sont mis en œuvre en vue d’accroître leur fréquentation. Le réseau de bus entre Old Trafford et le cœur de la ville a été étendu pour permettre à plus de supporters de choisir cette solution après les rencontres. La mesure a été financée en partie par United.

Des tarifs sur-mesure sont disponibles dans les transports en commun de la ville les jours de match. © Tom Page

Le club mène depuis l’an passé une étude sur le comportement de ses fans concernant leurs venues au stade. Les plans de transport de la ville et les messages de sensibilisation véhiculés par Man United sont conçus avec l’aval des autorités locales, pour s’assurer de la cohérence de la stratégie environnementale avec celle de la région.

Au sein de son centre d’entrainement et de son stade, des bornes de recharge électrique sont en cours d’installation. Les employés sont encouragés à utiliser des transports moins polluants en venant travailler. Un plan d’actions baptisé « cycle to work » est en vigueur. Il vise notamment à réduire les coûts d’achats de vélo et d’accessoires pour les salariés souhaitant s’équiper.

Plastique à usage unique

Pour supprimer progressivement le plastique à usage unique, reconnu comme un objectif prioritaire de son plan environnemental, le club est engagé dans un processus de compression, en collaboration avec des fournisseurs et ses partenaires quant à la mutualisation de leurs forces. Par exemple, le packaging plastique disparaît peu à peu du Megastore. Le club continue de travailler activement à l’élargissement de gammes de produits sans plastique avec l’ensemble de ses fournisseurs. Ils ont été priés d’imaginer d’autres packaging que le plastique pour le transport des équipements de la boutique. Au cours de cette saison 2020-2021, l’objectif visé est une baisse de 65% du plastique utilisé par la chaine d’approvisionnement du club. Quand c’est possible, le packaging plastique est remplacé par des sacs en papier. Il est estimé qu’en 2020, Manchester United a économisé 180 000 emballages plastiques destinés à la protection de ses produits dérivés pendant leur transport.

Manchester United Sustainability Ecologie Ecolosport

La boutique principale de Man United se veut de plus en plus neutre en plastique et en déchet. © ManchesterUnited

Les couverts en bois ont fait leur apparition dans les travées d’Old Trafford, supprimant les fourchettes et autres cuillères en plastique des espaces de restauration. Il en est de même pour les verres. Après chaque match, les verres recyclables sont lavés et remis en service lors de l’événement suivant. Ainsi, plus de 1.000 verres à bière en plastique ne sont plus jetés à la fin de chacune des rencontres des Red Devils.

Le principal fournisseur d’eau en bouteille des mancuniens est reconnu comme le leader de l’industrie sur l’utilisation de plastique recyclé. Leurs bouteilles sont les seules du marché à être entièrement recyclables et elles comportent au minimum 50% de plastique recyclé dans leur conception. C’est d’ailleurs la seule entreprise du secteur à bénéficier de l’autorisation d’apposer le logo « Keep Britain Tidy » (Gardons la Grande-Bretagne propre, ndlr) sur ses bouteilles en raison de leurs engagements écologiques.

Gestion de l’eau et des déchets

Manchester United pilote sa gestion des déchets à partir d’un plan nommé « Reds Go Green » (Les Rouge deviennent Vert, ndlr). Grâce à cet outil, 380 tonnes de déchets sont recyclés à l’année, ce qui représente le poids de 31 bus à impériale, et 674 tonnes de déchets sont transformées en énergie. Cela sert à alimenter les besoins en électricité de 162 maisons. Les déchets alimentaires sont envoyés dans un système de recyclage en faveur de la production du biogaz qui approvisionnera le réseau en énergies renouvelables. Comme leur rival Manchester City, les Red Devils n’envoient plus aucun déchet à la décharge.

À l’instar de l’implication de ses parties prenantes sur la question du plastique, Man United souhaite abandonner peu à peu l’emploi de matériaux polluants ou non-recyclables de son processus de création de valeur. À cet égard, les partenaires et fournisseurs sont pleinement sollicités. Une politique d’achats responsables a été éditée. Elle a pour but d’identifier et de collaborer avec les entreprises et fournisseurs réellement impliqués dans un processus de protection de l’environnement.

Les pensionnaires d’Old Trafford ont élaboré un programme de réutilisation des eaux pour l’irrigation des terrains en herbe. Au « Théâtre des Rêves », les eaux de pluies sont récupérées et permettent de subvenir à l’arrosage du terrain. Les eaux usées du stade sont recyclées et acheminées au centre d’entrainement de Carrington, entretenant les terrains mancuniens.

Manchester United Sustainability Ecologie Ecolosport

Les eaux de pluie assurent l’arrosage du terrain à Old Trafford. Le club utilise par ailleurs de l’ail en remplacement de produits phytosanitaires pour prévenir l’apparition de champignons. Cela n’a pas empêché les Mancuniens d’avoir la meilleure pelouse du championnat. © PresseSports

En marge de la collecte et du recyclage des eaux, les responsables de la politique environnementale aspirent à faire chuter la consommation d’eau tout en maintenant la qualité des terrains et d’autres opérations dignes des standards d’un club sportif de niveau international.

Nourriture et localisme

Pour restaurer ses employés et ses visiteurs, le club a augmenté la disponibilité de produits alimentaires issus de circuits courts et de nourriture vegan dans les espaces de restauration du stade et du centre d’entrainement. Un burger sans viande est dorénavant à la carte du self des employés. Ces derniers ont été informés de cette nouvelle en interne avec une newsletter dédiée. Un menu vegan est accessible dans toutes les hospitalités du stade.

À Manchester, rien ne se perd. L’huile de cuisson des frites dans les points de restauration d’Old Trafford est collectée et donnée à une usine spécifique, de manière à être reconditionnée en bio-carburant pour les véhicules.

De nombreux aliments issus de l’agriculture locale sont cuisinés derrière les fourneaux. Manchester United est sensible au commerce équitable et les produits non-cultivés localement sont majoritairement certifiés équitables, assurant une juste rémunération des producteurs.

La bonne gestion des stocks au quotidien permet de ne pas avoir de restes en quantités faramineuses. Les aliments non-consommés à l’issue des journées de travail ou des matches à domicile sont offerts aux banques alimentaires de la ville afin de ne pas créer de gaspillage et d’offrir un repas aux plus démunis.

Engagement des communautés et communication

Chaque année, en février, le club accueille à Old Trafford les élèves des écoles partenaires de la Fondation Manchester United, avec des ateliers sur le thème du développement durable, en partenariat avec The Climate Coalition.

Toujours dans un objectif de sensibilisation des publics, Manchester United a éteint les lumières de son stade pour soutenir l’opération Earth Hour. Cette journée internationale à l’initiative de WWF et du Sydney Herald Morning (quotidien australien très populaire) consiste à débrancher les appareils superflus et à éteindre les lumières pendant une heure, le dernier samedi du mois de mars, dans l’optique de sensibiliser aux économies d’électricité et à la lutte contre le réchauffement climatique. Le message « Unissons-nous pour #EarthHour » a été partagé sur Twitter aux 25 millions de fans du club à travers le globe.

Un Intranet dédié à la stratégie environnementale du club regroupant toutes les informations est à disposition de chaque employé de manière à promouvoir les initiatives.

En janvier 2020, Peter Schmeichel, l’un des anciens gardiens légendaires de Manchester devenu ambassadeur du club, a représenté les Red Devils au forum économique mondial de Davos. Il a accordé une interview à la chaine télévisée des Nations Unies pour parler de l’importance du développement durable et des risques liés au changement climatique.

Manchester United Sustainability Ecologie Ecolosport

Peter Schmeichel, ambassadeur et ancien gardien du club, a donné une interview à l’ONU quant à l’importance d’agir en faveur de l’écologie. © Nations Unies

Le système de gestion environnemental des Red Devils, qui implique par exemple la formation et le management du personnel, le suivi d’indicateurs ou encore la communication d’informations, est certifié depuis 2012 par la norme internationale ISO 14001 et reconduite en 2020. La minimisation des ressources, des énergies et des déchets sont au cœur de ce programme.

Conscient de son importance au niveau local et international, Manchester United souhaite être un moteur dans la prise de conscience de l’urgence climatique auprès de ses supporters, de ses partenaires et de tout son écosystème de parties prenantes. Le club est en veille constante sur les actions possibles à mener en vue d’encourager les bons comportements individuels et d’améliorer sa performance environnementale.

Photo à la Une : © Catherine Ivill – Getty Images


Cette série contient 5 épisodes :

 

Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Dans la même rubriqueFootball

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *