Gobi gourde écologie sport Ecolosport

Supprimer les bouteilles et gobelets jetables consommés dans les entreprises, au bureau et en dehors, en proposant des produits design, éco-conçus et 100% made in France : telle est l’ambition de Gobi !

“Bye bye jetable !” C’est le leitmotiv de Gobi, une entreprise à impact positif, créée en 2010 par trois anciens collègues et amis : Samuel Dégremont, Florence Batinger et Xavier Moisant.

Gobi s’associe au Salon VivaTech, qui débute à Paris dès aujourd’hui, pour faire de ce plus grand rassemblement européen, consacré aux start-ups et à l’innovation technologique, un événement zéro déchet et zéro gaspillage. Elle a pour mission d’équiper tous les leaders présents, de gourdes éco-responsables Gobi, une marque déposée par l’entreprise. Retour sur une belle réussite à la française.

Gobi gourde écologie sport Ecolosport

Des objets écologiques et réutilisables qui s’adaptent à tous les usages

Gobi, ce sont des gourdes et des couverts réutilisables fabriqués dans le but de réduire le plastique à usage unique de nos poubelles. La PME parisienne et bordelaise s’attache à avoir un impact positif sur toute la ligne.

Sur l’ergonomie et le design d’abord. Les produits Gobi sont pensés pour répondre à tous les usages – au bureau, à la maison, pratique sportive indoor et outdoor, évènements… – et sont entièrement personnalisables : choix des couleurs, du type de matière utilisée (du copolyester sans BPA au verre), personnalisation de la carte… Sur l’éco-conception ensuite. En s’appuyant sur des experts en ingénierie de l’environnement, telle que la Coopérative Mu, Gobi utilise des méthodes de production qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable et visent à réduire l’impact environnemental de fabrication de ses produits.

Sur le Made in France aussi. La marque s’emploie à redynamiser le tissu industriel local, à incarner le savoir-faire français et à ne pas recourir à l’externalisation de sa production afin de coupler impact environnemental et impact social. Gobi a noué 6 partenariats industriels répartis dans l’hexagone.

Sur la solidarité. Tous les produits Gobi sont assemblés dans le Val-de-Marne par des personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité sociale, soit au sein de l’Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) de Mandres-les-Roses ou chez Atelier Sans Frontières du Groupe ARES à Bonneuil-sur-Marne.

Sur le principe de précaution enfin. Rien n’est laissé au hasard : la team Gobi s’est également entourée de chercheurs en santé des matériaux afin de blacklister tous les potentiels risques pour la santé de ses produits vendus et ne retenir que des matériaux sains.

Gobi gourde écologie sport Ecolosport

Gobi, membre du 1% for the Planet et acteur  engagé dans le sport durable

Gobilab est membre du 1% for the Planet et reverse 1% de tout son chiffre d’affaires à des associations qui agissent dans la protection de l’environnement. L’entreprise est principalement investie auprès de Surfrider Foundation Europe dont elle finance le développement de l’application « Plastic Origins ». Elle soutient également les chercheurs de l’Université de Bordeaux qui analysent les microplastiques collectés au large par le skipper Fabrice Amedeo lors de son Vendée Globe 2020.

A Paris, Gobi est aussi membre fondateur, avec Surfrider et Eau de Paris, d’un Action Tank “Paris de l’eau zéro déchet plastique” afin de lever les freins à la consommation d’eau du robinet et mener des expérimentations concrètes sur le territoire parisien vers le “zéro jetable”.

Depuis quelques mois, Gobi est sollicité par plusieurs clubs de sport pour accompagner leur transition vers le réutilisable. Elle soutient également des étudiants dans leurs initiatives sportives éco-responsables et anime des conférences dans les universités, aux côtés de Zéro Waste Paris, autour de ces sujets.

Enfin, Gobi soutient le Défi Titicaca des nageurs Théo Curin, Malia Metella et Matthieu Witvoet en novembre prochain.

Une application mobile pour géolocaliser des points d’eau potable

Gobi gourde écologie sport Ecolosport

En 2011, l’association Eaupen, devenue Free Taps, a créé une application gratuite qui référence tous les points d’eau, en France et en Europe, pour s’hydrater partout sans créer de déchets. Que vous soyez en randonnée, en sortie vélo ou autre, Gobi encourage tout un chacun à emporter avec soi sa bouteille réutilisable. Ce mouvement de « refill » tend à se démocratiser.

A partir du 1er janvier 2022, tous les établissements recevant du public devront mettre à disposition une fontaine d’eau potable accessible au public. Une très bonne nouvelle !

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Morgane Beuillé
Engagée dans le secteur de l'inclusion par le sport et sensible aux enjeux de la transition écologique, j'ai à cœur de partager les bonnes pratiques issues du milieu sportif et d'encourager un monde meilleur.

    Dans la même rubriqueOutils

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *