Arnaud Gandais Match For Green Formation Ecolosport

Match For Green forme depuis plus d’un an de nombreux clubs amateurs et professionnels aux enjeux d’éco-responsabilité. En 2022, l’association évolue et poursuit différemment son travail de formation et de sensibilisation auprès de sa communauté, avec Cléopatre Darleux comme marraine.

Il y a de la nouveauté chez Match For Green ! Sur son nouveau site, le mouvement associatif souhaite désormais regrouper une communauté active autour de l’éco-responsabilité dans le sport, via trois axes : formation, sensibilisation et mobilisation. Il va même au delà des clubs et souhaite englober sportifs, collectivités, fédérations, comités et ligues… Une évolution naturelle selon son Président, Arnaud Gandais. « En 2021, on avait pris le parti d’embarquer les clubs qui le souhaitaient dans une formation qui était un peu dense et longue, à travers 68 heures sur différentes thématiques liées au développement durable, explique t-il. L’expérience nous a montré que la longueur de ces formations pouvait être un frein à l’engagement des différents clubs. »

Exit ce modèle et place à un catalogue de formations. Parmi ces modules, un préambule est d’abord proposé et permet aux non-initiés de s’échauffer et de prendre la mesure des enjeux de développement durable dans le sport. D’autres modules prennent ensuite le relais, à travers un tronc commun ou une quinzaine de spécialisations comme la mobilité, les déchets, l’alimentation ou le sport-santé. « Ces modules durent une dizaine d’heures répartis sur 15 jours et sont réalisés soit via du e-learning, soit par des classes virtuelles, des cas pratiques et des échanges avec des experts » poursuit le président de Match For Green. L’association travaille ainsi avec Didier Lehénaff pour la coordination de tout le volet environnemental et de ses contenus, ainsi qu’avec Aremacs, Green Evenements et PikPik Environnement, notamment.

Cléopatre Darleux, marraine de Match For Green

La transformation du catalogue de formations est ainsi le premier pilier du MFG nouveau. « De nombreuses organisations ou collectivités nous contactent car elles veulent créer une après-midi de sensibilisation auprès de leurs acteurs. C’est notre deuxième pilier : nous sommes capables d’intervenir auprès d’eux pour les sensibiliser » poursuit Arnaud Gandais. « Notre troisième pilier, c’est la volonté de sensibiliser les acteurs sur les territoires à travers une journée du sport responsable, en partenariat avec MAIF et Citeo, avec des animations, de la sensibilisation, de la formation et des challenges collectifs. L’idée est d’engager la communauté à passer à l’action. »

Cléopatre Darleux Match For Green Formation Ecolosport

Cléopatre Darleux est la nouvelle marraine de Match For Green

Pour rassembler et engager encore davantage sa communauté, Match For Green compte s’appuyer sur sa nouvelle marraine, la championne olympique de handball Cléopatre Darleux. Arnaud Gandais, ex-entraineur professionnel de handball, a eu la gardienne de but sous ses ordres à Issy-Paris. « Je l’ai entrainé durant 5 ans lorsqu’elle était jeune adulte. Cléopatre montre depuis quelques temps une vraie sensibilité sur ces thématiques et une volonté de porter des messages, notamment à travers une structure comme la nôtre. » Si elle pourra se former davantage grâce aux modules de MFG, son rôle sera aussi d’accompagner l’association sur sa vision, via le comité de pilotage qu’elle intègre.

Alors, quelle ambition pour Match For Green ? Jusqu’ici, le mouvement a formé une cinquantaine de clubs de tous niveaux, de tous sports et de tous horizons. « On n’imagine pas qu’il y est moins de 500 clubs qui entrent en formation en 2022 » ambitionne le président, qui rêve même de passer la barre des 1.000 clubs, plus tôt que prévu. « On passe la vitesse supérieure, avec nos deux partenaires-fondateurs et le fait que l’on soit lauréat Impact 2024. On a aussi recruté en conséquence. Tout cela nous permet de bien structurer l’offre. » Et d’être, aussi, prochainement bien implanté sur les territoires. Pour continuer à faire grandir la communauté. Pour continuer à former et sensibiliser.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.