Discipline en vogue depuis les derniers Jeux Olympiques de Tokyo, le basket 3×3 pose ses valises à Paris ce week-end. Le Paris Masters souhaite associer respect de l’environnement et actions sociétales. Une conférence Sport & ODD y sera aussi organisée, avec Sport & Citoyenneté.

Créé en 2012, le FIBA 3×3 World Tour est le championnat le plus prestigieux de la discipline. Ces 7 et 8 octobre, Paris reçoit le plateau sportif masculin le plus compétitif, au Carreau du Temple (Paris), à deux ans des Jeux 2024. Le promoteur de ce Paris Masters, la société Oxygène, a prévu de nombreuses actions et activations environnementales. Transports, alimentation, déchets, recyclage, sensibilisation, tout a été pensé pour que cet événement urbain soit le plus soutenable possible.

Le Paris Masters se veut d’abord sobre, notamment en émissions de carbone. Si l’avion était imposé pour la venue des équipes étrangères, une fois sur place, elles ne pourront se déplacer qu’en étant plus respectueux de l’environnement. L’hôtel des joueurs est à proximité du Carreau du Temple, les incitant à s’y rendre à pieds, en 10 minutes. L’endroit est d’ailleurs très central : aucune voiture ne peut y stationner, rendant les transports en commun ou la mobilité active et douce obligatoires. Pour le reste, des navettes collectives et des véhicules électriques ou hybrides ont été sélectionnés par l’organisateur. La sobriété énergétique, dont on parle beaucoup en ce moment, est aussi au coeur des préoccupations puisque le Carreau du Temple est un bâtiment récent, qui date de 2014, et donc peu gourmand en énergie. Une aubaine.

Le tournoi aura lieu à Paris lors les 3 prochaines années. L’occasion pour l’organisation de produire un bilan carbone à l’issue de l’édition 2022, et ainsi d’identifier des leviers d’amélioration sur les éditions 2023 et 2024.

Pas de nourriture, ni de plastique, mais des activations de sensibilisation

Fait rare et peu commun, le promoteur a fait le choix de se passer du volet restauration pour le grand public. Pas de snack, donc, ni de bouteilles plastique ou ecocups sur tout l’événement, mais des fontaines à eau avec des gobelets en carton recyclé et récupérables. Un traiteur – engagé, il va sans dire – a néanmoins été engagé pour les VIP et les médias. Les possibles invendus ou restes seront distribués aux Restos du Coeur.

Au final, il y aura très peu de déchets liés à l’organisation de ce Masters. C’est d’ailleurs l’autre grand enjeu du volet exemplarité. « Nous avons un système assez simple, avec une partie des déchets valorisables et l’autre partie non-valorisable » explique en substance Maxime Chusseau, en charge des sujets de RSE pour l’événement. « Il y aura 7 ou 8 points de tri au total, que ce soit pour le montage/démontage ou pour le grand public, avec de la signalétique pour sensibiliser et expliquer. » Dans les poubelles jaunes, les organisateurs pourront récupérer jusqu’à 7 flux de déchets différents, qui seront tous retriés une fois récupérés. Le recyclage de toiles de kakémonos ou de ce genre de produits techniques est plus difficile… mais possible, grâce à l’association ReUp.

Cette association fera également de la sensibilisation au tri et va mettre à disposition du mobilier récupéré auprès d’acteurs de l’ESS. D’autres animations sont prévues autour de l’événement. La Fresque du sport responsable, créée par le CDOS des Yvelines, sera déployée sur site sous forme de quiz, à l’image de la Fresque du Climat.

Une conférence en marge du Paris Masters 3×3

En marge de l’événement, vendredi 7 octobre à 15h00, une conférence Sport & ODD se tiendra, toujours au Carreau du Temple, en partenariat avec Sport & Citoyenneté – qui présentera la 53ème édition de sa revue, sur cette même thématique. L’organisation sera représentée par Julian Jappert, directeur général du think tank Sport et Citoyenneté, et Sylvain Landa, rédacteur en chef de la revue. Ils introduiront cette conférence.

Durant plus d’une heure et demie, plusieurs intervenants échangeront sur le thème : « L’exemple de la lutte contre le changement climatique » : Solène Charuau, Cheffe de la Mission des Affaires Européennes et Internationales au Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques ; Yann Leymarie, Responsable Sport à Surfrider Fondation Europe, ; Agnès Perrin-Turenne, Présidente déléguée de la Tony Parker Adéquat Academy ; Céline Gilquin, Responsable de la Cellule Lien Social à l’Agence Française de Développement. Trois grands témoins seront aussi présents : Alice Godin, Vice-présidente en charge de l’innovation sociale à l’ANESTAPS, et les eurodéputés Catherine Chabaud et Eric Andrieu. Cette conférence se conclura par l’intervention de Jean-Pierre Hunckler, vice-président de la FFBB, et de Laurent MARCHAL, Président Fondateur du cabinet Oxygène.

Ecolosport est le partenaire média de cette conférence et vous proposera un replay audio dans les jours suivants. Si vous voulez y assister, vous pouvez vous y inscrire en cliquant ici.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport