Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Économies d’énergie (1/10) : Paris-La Défense Arena comme modèle

Paris-La Défense Arena Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Chaque mois sur Ecolosport, nous faisons un point d’étape sur la Ligue Infrastructures Sportives du Championnat de France des économies d’énergie et nous mettons en avant un de ses participants. Ce mois-ci, zoom sur Paris-La Défense Arena, un vrai modèle sur les économies d’énergie.

La Ligue Infrastructures Sportives du Championnat de France des économies d’énergie, dont Ecolosport est partenaire media, a été lancée en janvier dernier et bat son plein actuellement ! Sept structures ont intégré la première saison de cette ligue, parrainée par le Ministère des Sports : Paris-La Défense Arena, le Stade Toulousain, la Fédération Française de Tennis de Table, France Galop, l’Académie Mouratoglou, le CA Brive et la Ligue de Football Professionnel. La première d’entre elles fait d’ailleurs office de modèle, et donc de favori sur ce championnat. En effet, Paris-La Défense Arena s’évertue depuis de nombreuses années à réduire au maximum sa consommation énergétique.

L’année dernière, avec 28,1% d’économies d’énergie et 4080,5 MWh économisés pour 55 542m², l’arena francilienne a obtenu le prix spécial Infrastructure sportive et la deuxième place dans le classement général du Championnat de France global. Un résultat issu principalement d’une modification des usages, sans investissements techniques additionnels. Cette année, Paris La Défense Arena remet donc son titre en jeu dans le cadre de cette nouvelle Ligue Infrastructures Sportives.

Paris-La Défense Arena : les usages comme pierre angulaire

La température de l’équipement basé à Nanterre est géré de sorte qu’elle profite de l’inertie du volume de la salle, qui n’est ni chauffée, ni refroidie, comme nous en parlait Bathilde Lorenzetti. Sa température est systématiquement comprise entre 16 et 21°, quand les bureaux doivent être plafonnés à 19°. Le renouvellement d’air permet cette régulation et la non-utilisation de la climatisation. Le système est par ailleurs à l’arrêt hors évènement, soit environ 200 jours.

L’éclairage LED est actif uniquement sur la partie terrain, et la puissance des lumières hors-match a logiquement été diminuée. La salle bénéficie également d’une bonne isolation, due à sa récente construction, et d’un système de récupération de pluie pour arroser le terrain synthétique – naturellement bien moins gourmand en eau.

Côté utilisateurs, Paris-La Défense Arena mobilise largement ses équipes et toutes les parties prenantes internes, l’aspect ludique du Championnat de France des économies d’énergie aidant à motiver ces collaborateurs. La stratégie de sobriété énergétique est soutenue par la direction. Une Green Team a été déployée, avec un représentant par service pour discuter, diffuser et faire remonter les informations. Si changer les habitudes et mettre en place des éco-gestes sont parfois de longs processus, les équipes sont mobilisées. À titre d’exemple, les équipes de sécurité ont pour mission de vérifier l’extinction des éclairages, et les commerciaux doivent s’organiser en amont avec les personnes en charge de l’éclairage terrain pour optimiser leur temps d’allumage lors de repérages.

Certifiée ISO 20121, Paris-La Défense Arena souhaite s’appuyer sur le facteur humain, un levier au coût quasi-nul et aux effets majeurs. Pour preuve, en 2022, 3,6T d’équivalent CO2 ont ainsi été évitées, soit 20,7% des émissions de GES. L’équipement souhaite désormais aller au delà de l’énergie et développe une stratégie de développement durable plus complète, dont nous avons eu un aperçu lors du récent Green Game du Racing 92.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Picture of Michaël Ferrisi
Michaël Ferrisi

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.