Média positif et engagé pour un sport durable

Puma fait un pas dans le « Made in France »

Puma Made in France Intersport Chamatex Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

La marque Puma a lancé en début de mois d’avril une nouvelle collection 100% « Made in France », avec l’ambition de révolutionner l’industrie.

Si produire du textile en France n’est pas nouveau mais était plutôt réservé à des plus « petites » marques nationales ou européennes, voir un géant de l’industrie du textile se lancer dans ce procédé surprend quelque peu. La filiale France de l’allemand Puma a lancé, de début avril à fin juin 2023, une nouvelle collection de vêtements fabriqués dans l’hexagone. « De la conception à l’expédition et la commercialisation, tout est fait en France : le tricotage, la teinture, la découpe et l’assemblage… » argumente Christophe Cance, PDG de Puma France. Seule la matière première – du coton bio – n’y est pas sourcée : elle vient d’Italie et de Turquie.

Si la collection de 21 000 pièces, fabriquée avec l’aide du groupe Chamatex en Auvergne-Rhône-Alpes, reste accessible financièrement (entre 35 et 79€), c’est qu’Intersport, distributeur exclusif de cette ligne, a aussi mis la main à la poche. D’après Le Parisien, les marges ont été particulièrement réduites pour permettre cette accessibilité au plus grand nombre. Pour exemple, le t-shirt vendu 35€ aurait été vendu entre 25 et 28€ s’il avait été conçu en Asie. La distance réduite de production est, bien sûr, une excellente nouvelle pour la planète. Évidemment, elle permet de diminuer l’empreinte carbone de l’acheminement des produits d’Asie vers la France. Elle permet aussi d’être plus agile dans la production et d’ajuster plus facilement les volumes, évitant ainsi la très néfaste surproduction.

Puma multiplie les initiatives

« Nous ne sommes pas peu fiers de cette initiative sur laquelle nous travaillons depuis deux ans et demi, se félicite Christophe Cance. Nous allons au-delà des exigences d’un label Made in France ou Origine France Garantie. » Le PDG poursuit ensuite : « Nous voulons continuer dans cette logique et aller encore plus loin, en accompagnant la croissance de nos partenaires de production et ainsi valoriser le savoir-faire du tissu industriel français ».

Ce n’est pas la première initiative de Puma. Comme chaque marque de ce calibre, la stratégie s’oriente – certes, trop lentement – vers un développement plus durable et une stratégie RSE qui prend plus de place. En 2022, la marque a présenté ses premiers crampons faits à partir de matériaux recyclés et a testé le recyclage et la circularité de ses maillots. En France, le nouveau siège installé dans l’est du pays a été éco-conçu. Des bureaux dans lesquels pourraient être imaginés la prochaine innovation ? « Mon rêve est que des chaussures soient produites en France » ajoute Christophe Cance. Il pourrait bien encore avoir besoin de l’usine Chamatex, déjà lancé dans le procédé avec Salomon, Babolat ou Millet.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.