Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Stade de la Meinau, un projet écologique récompensé

Le Stade de la Meinau, un projet écologique récompensé Ecologie Football Strasbourg Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Le Stade de la Meinau, à Strasbourg, se refait une beauté. Le projet de réhabilitation, démarré en 2023, multiplie les initiatives écologiques a été doublement récompensé.

Le RC Strasbourg ne truste pas les premières places de Ligue 1. Mais s’il devait y avoir un classement des stades les plus vertueux, le club alsacien jouerait les premier rôles. Le Stade de la Meinau n’était pas cité dans notre article sur les stades éco-conçus, publié il y a un mois, mais il aurait très bien pu l’être. Démarré à l’automne 2023, le projet de rénovation et d’extension du stade englobe de nombreuses initiatives écologiques qui doivent permettre à l’antre d’être efficace énergétiquement, de préserver la biodiversité et de minimiser son empreinte environnementale et carbone.

Cette volonté détaillée ci-après a permis au projet de rénovation du Stade de la Meinau, piloté par l’Eurométropole de Strasbourg et ses partenaires, de recevoir deux prix : le premier prix de la catégorie « Stadium Development, Construction & Renovation » des European Stadium and Safety Management Association (ESSMA) Stadium Industry Awards, et le Grand Prix dans la catégorie « Green Architecture » des Paris Design Awards 2023.

Energie, biodiversité locale et insertion professionnelle

Comme bien d’autres infrastructures sportives, le stade rénové vise la sobriété énergétique. Ainsi, 860m² de panneaux photovoltaïques seront disposés sur la toiture de l’extension de la tribune sud. Le site sera raccordé à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables. Des luminaires LED longue durée de vie seront aussi installés pour réduire la consommation du stade et de son club résident, le RC Strasbourg. Enfin, les eaux de pluie seront récupérées et réutilisées pour les sanitaires de l’enceinte.

Le réemploi est valable pour d’autres ressources, puisque la façace sud du Stade de la Meinau comportera des brise-soleils fabriqués à partir de morceaux d’avions – et du modèle A340 d’Airbus, précisément. Un upcycling bienvenu – et déjà vu dans d’autres projets innovants, à l’image des lames de course de Hopper ou du voilier d’Armel Tripon.

Le stade strasbourgeois souhaite aussi mieux s’intégrer dans son environnement, et pour ce faire, le projet inclut la végétalisation et la désimperméabilisation des espaces. Ouvert sur son quartier, le lieu se veut aussi particulièrement accessible en mobilités douces (tramway, train, covoiturage, vélos, piétons…). Cette volonté de favoriser les transports décarbonés est accentuée par le fait que la Meinau se situe dans un corridor écologique, au bord du Rhin Tortu, avec de nombreux arbres environnants. Il devrait y en avoir davantage à l’issue des travaux, malgré les abattages qui ont eu lieu et qui devraient se poursuivre autour de l’enceinte.

Enfin, ce projet de 160 millions d’euros, dont la finalisation est prévue pour mi-2026, est aussi un lieu d’apprentissage et d’insertion. Quelques 60 000 heures de travail seront confiées à des personnes en insertion et issues du tissu local.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Michaël Ferrisi
Michaël Ferrisi

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.