Innovations éco-responsables Rétro 2020 Ecolosport
L’année 2020 se termine, l’occasion pour Ecolosport de faire une série rétrospective autour de 6 thèmes piochés dans la Charte des 15 engagements éco-responsables : innovations, sensibilisation, alimentation, déchets, énergie et mobilité.

Rétro 2020 (1/6) – Pour ce premier épisode, Ecolosport souhaite parler des innovations éco-responsables menées cette année par des entreprises ou des start-ups.

De l’avis de tous, l’année 2020 n’aura pas été à la hauteur des étreintes du 1er janvier, à 0h00… Mais elle aura vu un certain nombre d’initiatives et innovations éco-responsables voir le jour – dont Ecolosport fait partie !

Fruit du confinement du printemps 2020, l’entreprise niçoise Phenix Sport a fait parler d’elle, depuis son lancement. “L’idée a germé il y a bien longtemps… elle a 5 ans ! Mais le confinement a été le déclencheur, nous expliquait Olivier Guigonis, co-fondateur de la marque. Nous créons des équipements de sport à partir de polyester recyclé. Nous récupérons des bouteilles de plastique dans les océans, qui deviennent des granules qui, une fois fondues, deviennent des fils qui servent à fabriquer nos équipements.” Si le procédé existait déjà, Phenix Sport se différencie en récupérant les vieux équipements, pour les recycler, et tient aussi sa singularité de son modèle, totalement circulaire, et de sa philosophie. Depuis son lancement, Phenix Sport a lancé une offre-multisports et s’est récemment associé avec le RC Toulon pour donner une 2ème vie à leurs maillots.

RC Toulon Phenix Sport Maillots Ecolosport

Les maillots recyclés donneront vie à des équipements comme des plots.

Autre jeune entreprise à s’être associée avec le RC Toulon cette année : Nenuu ! La start-up, qui n’a pas été créée en 2020, propose une coupelle compostable – “en fibre de cannes à sucre, à partir de déchets de sucriers” nous expliquait Clément Gilly et donc écologique pour tenir dans une même main nourriture et boisson. Un objet qui a plu au RC Toulon, donc, qui a pu le financer avec un partenaire. D’autres clubs sont aussi en pourparlers avec la start-up basée dans le Vaucluse.

Une autre start-up propose ce type d’emballages éco-responsables et pratiques : Flycup. Créé à base de carton recyclé et recyclable, l’emballage Flycup permet d’avoir un menu complet dans une seule main lors des événements sportifs : “Notre emballage vient remplacer le sac ou les emballages de burgers ou de frites” notait Olivier Rousseau, son fondateur. La start-up parisienne, qui travaille avec le Stade Français Paris, la LFP ou la FFF, propose aussi des éco-conteneurs pour recycler correctement ces emballages et les autres.

Vers un football et un rugby plus éco-responsable

Sur Ecolosport, nous avons mis un certain nombre d’initiatives et produits écolos en avant. Mais pas (encore) le ballon de Rebond ! Créé en 2019, Rebond a fait parlé de lui en 2020 grâce à ses nombreuses collaborations avec le FC Nantes, le Red Star et, en cette fin d’année, Football Ecologie France. Rebond propose ainsi un ballon éthique et ambitionne d’être 100% éco-responsable, grâce à des matériaux bio-sourcés. Si Rebond a fait parler de lui autour du football, l’entreprise nantaise propose aussi des ballons de rugby et souhaite produire des ballons de handball, de basket et de volley.

Dans cette même dynamique d’un football et d’un rugby plus écologique, Tiraka est une des innovations qui mérite le coup d’oeil. Cette brosse éco-conçue – “Je voulais rendre la brosse écologique de par son utilisation mais également dans sa conception” nous confiait Thomas Perrot, son créateurpermet aux footballeurs et rugbymen de nettoyer leurs crampons en 40 secondes, avec seulement 30cl d’eau ! En 2020, Tiraka a décroché le trophée “Responsabilité Sociale” décerné par la Fédération Française de Football lors des Trophées de l’Innovation.

Bien sûr, d’autres initiatives et innovations ont vu le jour en 2020 et d’autres ont rencontré plus de difficultés à cause de la situation sanitaire, ce qui n’enlève en rien leur potentiel et leur caractère éco-responsable. C’est le cas de StadiumGo ou Popsleigh, deux start-ups qui proposent du covoiturage entre supporters, qui n’ont pu fonctionner correctement alors que le huis clos règne encore dans nos stades, et dont nous parlerons dans notre 6ème et dernier épisode consacré à la mobilité.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueRétro 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *