The Suncycling Odyssey Fiona Colantuono vélo solaire Ecolosport

Le 4 mars prochain, Fiona Colantuono partira pour The Suncycling Odyssey, 4 mois à vélo solaire à la rencontre des porteurs de la transition énergétique dans 10 pays européens.

Vous le savez, Ecolosport aime beaucoup les éco-aventuriers. Nous vous avons déjà parlé du GreeNicoTour, du Projet Azur d’Anaelle Marot et Solène Chevreuil, de Jérôme Zindy, d’Arthur Germain ou de Benjamin de Molliens. Aujourd’hui, nous vous parlons de Fiona Colantuono et de son projet : The Suncycling Odyssey. Le projet de cette jeune étudiante en ingénierie de 22 ans est d’aller à « la rencontre des initiatives locales pour la transition énergétique et sensibiliser au dérèglement climatique dans des écoles avec la Fresque du Climat » comme elle l’explique sur son site.

Pour ce faire, elle partira le 4 mars prochain de Perpignan et traversera au total 10 pays – la France, l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Ecosse, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et la Suisse – à bord d’un vélo électrique à assistance solaire, 4 mois durant. Fiona empruntera durant son parcours les routes européennes Eurovélo, des itinéraires aménagés pour le voyage à vélo mis en place par l’Union Européenne. L’arrivée de ce Tour d’Europe de 8.800 kilomètres – dont l’itinéraire est planifié ici – est prévue à Lyon en juillet.

The Suncycling Odyssey Fiona Colantuono vélo solaire Ecolosport

Pour que ce projet soit un succès, l’éco-aventurière est amenée à rencontrer des acteurs et actrices du changement et de la transition énergétique, initiateur(rice)s de projets locaux autour des thématiques suivantes : production locale et artisanale, écomobilité, éco habitat, sport éco-responsable, aide à la transition, zéro déchet, monnaies locales, lieux collaboratifs… Fiona Colantuono souhaite aussi intervenir dans différentes écoles, du primaire à l’enseignement supérieur, pour organiser les ateliers de la Fresque du Climat. Équipée d’une tente, elle sera également amenée à dormir chez l’habitant, au fil des rencontres effectuées sur son parcours.

Près de 9.000 kilomètres et de 50.000 mètres de dénivelé positif pour 10 pays traversés à bord d’un vélo solaire, voilà une aventure qui mérite d’être soutenue en tous points !

Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport