Projet Azur Méditerranée Sport Ecologie Ecolosport

SÉRIE (3/5) – Et si nous nous saisissions des éco-aventures comme des leviers de changement pour les citoyens ? Lors des prochaines semaines, nous partirons à la rencontre de quatre éco-aventuriers, tous lancés dans leur dernière ligne droite.

Troisième épisode de cette série sur les éco-aventuriers Sport Planète, avec cette fois la mise en lumière du Projet Azur Méditerranée, porté par Anaëlle Marot, Solène Chevreuil et Philomène Le Lay. Ces 3 éco-aventurières vont réaliser ensemble 1 000 kilomètres sur le pourtour méditerranéen, de Menton (Var) à Cerbère (Pyrénées-Orientales), en soutenant ou en organisant des opérations de sensibilisation à chaque étape du parcours : dépollutions, rencontres avec des enfants, échanges dans les parcs naturels, éco-randonnées, etc.

L’objectif de ce défi 100% féminin est d’alerter sur la protection de la Mer Méditerranée, mer la plus polluée du monde et en surchauffe tout cet été, avec des températures parfois 5 à 6 degrés au-dessus de la normale. Parties le 27 août, dernier jour du Projet Azur Alpes de Solène Chevreuil, pour une arrivée prévue le 22 octobre prochain, elles alternent kayak, nage et trail jusqu’à Marseille, et finiront leur éco-aventure en vélo. « Elles sont dans une logique de continuum, dans la forme ou le fond, puisqu’une éco-aventurière créée une autre éco-aventurière, etc » détaillait Philippe Tauvel, de MAIF, lors de notre premier épisode. Effectivement, initialement créé par Anaelle Marot, d’autres éco-aventurières ont rejoint le mouvement, chacune étant « formée » par la précédente.

5,2 tonnes de déchets ramassés depuis 2020

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les 3 jeunes femmes sont entre Saint-Raphaël et Saint-Tropez. Le 10 septembre dernier, à titre d’exemple, elles ont participé à une dépollution organisée avec l’association Planète Actions et le Club kayak de la Baie d’Agay, du côté de Saint-Raphaël. Ce samedi 17 septembre, une dépollution est organisée sur la plage des Canoubiers de Saint-Tropez, de 9h00 à 11h00. Elles seront ensuite à Hyères le 24 septembre, à Ciotat le 1er octobre avant d’arriver à Marseille une semaine après. Dernière escale avant l’arrivée à la frontière espagnole : Saintes-Maries-de-la-Mer, le 16 octobre prochain.

Depuis 2020, le Projet Azur, c’est plus de 60 événements pour 5,2 tonnes de déchets ramassés sur la Loire et en Méditerranée avec 2000 participants.

Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport