Média positif et engagé pour un sport durable

Tarkett Sports propose des sols sportifs plus durables et circulaires

Tarkett Sports propose des sols sportifs plus durables et circulaires Ecologie Ecolosport
Tarkett Sports a équipé les 1200m2 du Centre Omnisports Bouillargues
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Leader mondial du revêtement de sols sportifs indoor et outdoor, Tarkett Sports propose davantage de solutions respectueuses de l’environnement et de la santé des sportif(ve)s. Nous en avons parlé avec Alexis Teytaut, directeur commercial France.

Sols intérieurs, pelouses hybrides ou synthétiques, pistes d’athlétisme… Depuis de nombreuses décennies, Tarkett Sports développe des revêtements de sols sportifs. Dans une filière pas toujours vertueuse, la fabrication de ces sols chez ce leader est de plus en plus adaptée aux enjeux environnementaux. Ainsi, la durabilité des matériaux, leur circularité ainsi que l’empreinte carbone des produits sont devenus trois indispensables au développement des produits de cette entreprise française.

« L’ADN du groupe est d’utiliser le moins possible de matières premières issues des énergies fossiles, le plus possible de matériaux issus de filières de revalorisation, et de recycler des matières que nous aurons déjà produites » nous précise Alexis Teytaut, directeur commercial France de Tarkett Sports, lors d’un entretien réalisé lors du salon ChangeNOW 2024. « C’est aussi la raison de notre venue sur ce salon. Nous voulons démontrer que nous sommes un industriel éthique et que nous pouvons utiliser de bons matériaux pour nos produits manufacturés, issus de filières de revalorisation ou dont nous avons l’assurance que nous pourrons les revaloriser. »

> Lire aussi : À Castres, une seconde vie pour le sol de l’Euro de Volley

Concrètement, le groupe a banni les plastifiants de la famille des phtalates, permettant à leurs revêtements d’émettre 100 fois moins que l’exige la norme. Au delà de ces premiers engagements, les produits de la gamme Omnisport sont sans biocides et recyclables à l’infini. « Sur les terrains synthétiques, nous savons le faire aussi. Nous collaborons avec des filières de revalorisation. Nous savons retraiter ces vieux tapis et en faire de la fibre ou des toiles qui remplacent le latex. »

Tarkett Sports ChangeNOW Alexis Teytaut Ecologie Ecolosport
Le stand de Tarkett Sports au ChangeNOW 2024 – © Tarkett Sports

Un terrain de sport émet 50 tonnes de CO2 lors de sa fabrication

Sur les terrains synthétiques, justement, exit les billes noires de caoutchouc issues de pneus recyclés qui posaient un sérieux problème sanitaire. S’il est interdit depuis novembre 2023 de remplir les terrains de sport synthétiques avec des microplastiques, Tarkett Sports l’avait anticipé « en développant des types de remplissage alternatifs et organiques. » Alexis Teytaut poursuit : « Nous avons 3 solutions. Depuis 2017, nous faisons du remplissage à partir de liège. Nous avons aussi développé le remplissage avec des noyaux d’olives, pour le football exclusivement. En complément, nous proposons une solution à base de rafles de maïs, aussi bien pour le football que pour le rugby. »

> Lire aussi : Football : les pelouses en noyaux d’olives ont la cote !

Développées en interne, ces innovations sont produites localement, en France et en Allemagne pour réduire les émissions de CO2, principalement liées au transport, à la consommation d’énergie et aux déchets générés. Tarkett Sports estime d’ailleurs que la fabrication d’un terrain émet environ 50 tonnes de CO2, l’équivalent des émissions d’une famille européenne en 1 an.

L’entreprise française équipe de très nombreux équipements sportifs : la piste d’athlétisme de Montreuil, la Paris La-Défense Arena, les stades de rugby du Stade Toulousain, du Stade Rochelais, de l’Aviron Bayonnais ou du LOU Rugby, le CREPS des Pays de la Loire ou encore l’Astroballe de Villeurbanne.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.