Arsenal Football Sustainability Premier League Ecolosport
Chaque semaine sur Ecolosport, nous vous plongeons dans les coulisses des 5 clubs de football les plus éco-responsables de Premier League afin de découvrir leurs stratégies environnementales.

Série “Premier League & sustainability” (4/5) – Pour le 4e et avant-dernier épisode de cette série, cap sur le Nord de Londres. Fondé en 1886, Arsenal est devenu, au fil des décennies, un club réputé sur le continent européen. Ses 13 titres de champion d’Angleterre et sa finale de Ligue des Champions en 2006 ont contribué à marquer son histoire. Désormais, l’ancienne équipe d’Arsène Wenger espère retrouver les hautes sphères du championnat sur le plan sportif et agrandir son palmarès, y compris sur l’aspect écologique.

Gestion des énergies

Arsenal est devenu partenaire d’Octopus Energy en 2017, un nouveau fournisseur d’électricité et de gaz au Royaume-Uni, soucieux de fournir à ses clients des énergies durables et d’investir dans le développement d’énergies renouvelables. Ainsi, 100% de l’électricité nécessaire au fonctionnement des infrastructures des Gunners (stade, centre d’entrainement, bureaux administratifs) est verte.

Ce changement de prestataire énergétique a eu pour conséquence une économie de 7 millions de kilogrammes de CO₂, suffisamment pour faire fonctionner près de 4 stades identiques à l’Emirates Stadium.

Comme Manchester City, Arsenal suit les normes de régulation ESOS et SECR,  introduites par le gouvernement britannique dans l’optique d’accompagner les organisations dans leur transition énergétique. En suivant la règlementation SECR, Arsenal a l’obligation de communiquer les données financières liées à sa stratégie environnementale dans son bilan comptable, pour plus de transparence. Ces deux normes sont complétées par un dispositif de mesure de dépense énergétique et de gestion des énergies sur l’ensemble des sites du club. La politique environnementale comprend le maintien à long terme du système de management afin d’étudier et de mesurer les impacts des actions et procédures écologiques définies par les Gunners, en les améliorant continuellement.

Au niveau opérationnel, des lampes LED avec détecteur de mouvement ont été installées dans les couloirs à proximité des loges du stade et de nouvelles lampes LED éclairent les extérieurs de l’Emirates Stadium. Les toilettes sont, elles aussi, dotées d’un système d’éclairage automatisé avec des ampoules LED. Autour du terrain, les projecteurs ont été remplacés par des LED éco-énergétiques. Une économie d’énergie de 30% a été observée.

Arsenal Football Sustainability Premier League Ecolosport

Les projecteurs de l’Emirates Stadium ont été remplacés pour une meilleure efficience énergétique © Musco Lighting

Au sein de son stade ou de son centre d’entrainement, les dispositifs de chauffage, de ventilation ou de climatisation sont utilisés avec parcimonie, de manière à limiter la consommation d’énergies au strict nécessaire. Le personnel chargé de l’entretien des terrains en herbe est dorénavant équipé de tondeuses électriques, délaissant les tondeuses thermiques à essence.

En 2018, une batterie d’une puissance de 3 mégawatt/h a été implanté au stade dans le but de gérer au mieux les pics de consommation d’électricité causés par les matches. C’est le plus grand système de ce type dans une enceinte sportive au Royaume-Uni à ce jour.

Vinai Venkatesham, manager général, déclarait sur le site web d’Arsenal : « C’est une grande étape franchie pour nous dans l’idée de devenir plus efficient dans l’utilisation de nos énergies. Nous construisons chaque jour la diminution de notre empreinte carbone. Nous utilisons de l’énergie verte depuis 2017 grâce à notre partenaire Octopus Energy et ce système de stockage de batterie soutiendra nos efforts sur le plan environnemental. »

Transports responsables

Arsenal encourage très clairement, via des communications digitales, ses supporters et ses employés à utiliser les transports plus soutenables pour se rendre au stade ou au centre d’entrainement. Le personnel est incité à faire partie du plan « Cycle to Work », introduit par le gouvernement de manière à favoriser les transports plus verts en se rendant sur son lieu de travail. Il est fortement conseillé aux fans, à travers les communications d’avant-match, de ne pas prendre leur voiture personnelle pour assister aux rencontres à l’Emirates Stadium. Le métro londonien, le train, le bus et le vélo sont promus.

En janvier 2021, le fournisseur d’énergies Octopus a installé 4 bornes de recharge destinées aux véhicules électriques aux environs de l’Emirates.

Gestion du plastique à usage unique

Un effort perpétuel est réalisé pour réduire drastiquement le plastique à usage unique des activités du club, et même le supprimer définitivement lorsque c’est possible.

Les bouteilles d’eau en plastique voient leur nombre diminuer dans tous les sites du club. À titre d’exemple, Arsenal a réduit de 90% l’usage de bouteilles d’eau au centre d’entrainement par l’installation de fontaines à eau dans les couloirs et à proximité des terrains. Les bouteilles ne sont utilisées que pour les déplacements et quelques matches à domicile.

En 2020, les Gunners ont changé de fournisseur d’uniformes de sécurité. Désormais, ils sont fabriqués intégralement à partir de déchets plastiques uniquement issus du stade et recyclés par la suite.

Sur cette même saison, 500 000 verres plastiques ont été économisés grâce au projet de gobelets réutilisables dans l’enceinte du stade. Avant la pandémie de Coronavirus, des panneaux signalétiques étaient disposés dans les couloirs, de façon à indiquer les lieux de collectes des verres.

“Le Nord de Londres est rouge, ce gobelet est vert”. À chaque match à domicile, Arsenal propose des verres réutilisables en remplacement des verres en plastique à usage unique. © Arsenal

En collaboration avec son entreprise de papeterie partenaire, Arsenal travaille sur la suppression des emballages plastiques nécessaires à la livraison des fournitures de bureaux et sur leur remplacement par des matériaux de substitution plus écologiques.

À la reprise de la Premier League, conséquence de l’interruption du championnat suite au confinement de mars 2020, l’ensemble des clubs de l’élite ont opté pour habiller leurs tribunes avec des bâches, à défaut de pouvoir y accueillir leurs fans. Les Gunners ont alors commandé des bâches conçues à 100% avec des déchets plastiques recyclés provenant du Royaume-Uni. Le gel hydroalcoolique est dispensé aux visiteurs à l’entrée des accès de l’Emirates par des distributeurs en bois. Ils sont fabriqués à partir de bois durable en Angleterre.

Arsenal Football Sustainability Premier League Ecolosport

À l’Emirates, depuis la reprise post-confinement du championnat en juin 2020, les bâches servant à l’habillage des tribunes sont conçues à partir de plastique recyclé © Getty Images – Arsenal

Dans les travées du stade, les pailles en papier et les touillettes en bois ont remplacé celles en plastique. Au sein des bureaux administratifs, les gobelets en carton à usage unique, intégrés au départ pour supprimer les gobelets en plastique à usage unique, vont progressivement disparaitre au profit de gobelets réutilisables. Les bouteilles à usage unique ont été supprimées des bureaux, chaque salarié s’étant vu offrir une bouteille en aluminium aux couleurs du club. Ces gourdes sont introduites progressivement dans les autres espaces du club et dans les loges du stade.

Gestion des déchets

Les anciens pensionnaires d’Highbury sont parvenus à ne plus envoyer de déchets à la décharge et ils cherchent à les recycler au maximum. En ce sens, un partenariat de long terme a été signé avec l’entreprise Ball, spécialisée dans le packaging aluminium, pour travailler sur de nouvelles initiatives de recyclage.

Arsenal Football Sustainability Premier League Ecolosport

Willian, David Luiz et Alexandre Lacazette posent avec une canette en aluminium recyclée produite par Ball. © Arsenal

Le taux moyen de recyclage des déchets à l’occasion des matches à domicile atteint 90%. Cela inclut le traitement des verres, des cartons, des plastiques, du papier, du métal, de l’herbe de tonte et les mesures anti-gaspillage concernant les restes alimentaires. La nourriture non-consommée est majoritairement réservée aux projets communautaires du club, pour être redistribuée par les associations alimentaires locales. Quand les restes alimentaires ne sont pas comestibles, ils sont acheminés à Islington en vue de servir de compost. Les palettes de transports de marchandises sont renvoyées chez leur fournisseur afin qu’elles soient réutilisées sur d’autres prestations.

Les anciens meubles du club ont été donnés aux organisations sportives locales et au programme communautaire des Gunners. Les anciens projecteurs ont été offerts aux clubs sportifs de la région, qui ont ainsi pu éviter une dépense conséquente relative au changement d’éclairage de leurs terrains.

Gestion de l’eau

Une politique de réduction de l’usage de l’eau est en vigueur. C’est une partie de la stratégie environnementale d’Arsenal à part entière. Le club a fait installer un système de recyclage des eaux sur ses terrains d’entrainement. Cela permet d’utiliser à nouveau cette eau pour l’arrosage. En 2020, 3 millions de litres d’eau ont été recyclés et réutilisés grâce à ce dispositif.

Les toilettes dans l’ensemble du stade ont été dotées de matériels plus écologiques. Des urinoirs moins consommateurs d’eau ont été achetés et les robinets, qui se déclenchent avec une pression, fonctionnent moins longtemps, évitant le gaspillage superflu d’eau.

Nourriture et localisme

Des menus végétariens et vegans sont disponibles dans les espaces de restauration des infrastructures du club accueillant du public. Les supporters et les partenaires peuvent en profiter au stade tandis que les joueurs et les employés y ont accès dans les cantines du centre d’entrainement. Les restaurants et leurs menus sont approuvés par la SRA (Sustainable Restaurant Association), une organisation anglaise à but non-lucratif qui aide les acteurs de la restauration et leurs consommateurs à se tourner vers une alimentation plus durable. Parmi les plats proposés, on retrouve un burger vegan, une tortilla au Guacamole ou encore des légumes cuisinés aux saveurs d’Asie.

L’hospitalité VIP “Diamond Club” est reconnue pour le caractère qualitatif et durable de ses menus. © Arsenal

Les saveurs du menu sont à l’image du club : international. Les clients peuvent déguster des plats typiques venus des 4 coins du Globe. Il n’empêche que tous les éléments cuisinés sont triés sur le volet selon leur caractère soutenable et local. Ainsi, la SRA a accordé trois étoiles au Diamond Club, un espace VIP de l’Emirates Stadium, pour la qualité de ses produits alimentaires et son respect de la planète via le sourcing de ses matières premières.

Communication et engagement des publics

Une page dédiée au développement durable est présente sur le site officiel d’Arsenal. Les Gunners ont été le premier club de Premier League à signer le programme Sports for Climate Action Framework porté par les Nations Unies, avec en ligne de mire la neutralité carbone d’ici 2050. La conclusion de cet engagement a incité d’autres clubs de l’élite à rejoindre le plan d’actions de l’ONU.

Comme évoqué précédemment, Arsenal conseille à ses fans de se rendre au stade par les transports en commun de la ville. Les Gunners ont également développé une politique attractive avec leur fournisseur d’énergies, Octopus Energy, afin que les fans bénéficient des offres vertes pour leur logement à des conditions tarifaires avantageuses.

Quand la situation sanitaire le permettra, les Gunners lanceront un module éducatif basé sur le développement durable, à destination des écoles partenaires du Nord de la capitale.

Le club londonien a aussi créé un nouveau poste dans l’optique de poursuivre sa structuration environnementale : un responsable de la durabilité et de la logistique a rejoint les rangs administratifs d’Arsenal la saison dernière.

Trois joueurs ayant porté ou portant le maillot des Gunners se sont associés à Octopus Energy afin de planter plus de 500 arbres au total à Colney, à proximité du centre d’entrainement au Nord de Londres. Il s’agit du milieu de terrain gallois Aaron Ramsey, du gardien tchèque Petr Cech et du latéral espagnol Hector Bellerin, que nous savons très sensible à la cause environnementale en étant vegan et actionnaire des Forest Green Rovers.

David Luiz, Mesut Özil et Ainsley Maitland-Niles au bois de Colney. Les joueurs des Gunners contribuent à la plantation de nouveaux arbres à proximité du centre d’entrainement © Arsenal

« C’est important pour nous de laisser à nos enfants la planète la plus propre possible, et c’est positif de voir des étapes franchies. Nous avons aidé à planter des arbres, c’est une première action. Arsenal est une plateforme de visibilité colossale, avec des tas de fans à travers le globe, c’est la bonne démarche à encourager. Ce sont les petites choses comme celles-là qui, mises bout-à-bout, petit à petit, vont donner de grands résultats » conclut l’arrière latéral espagnol.


Cette série contient 5 épisodes :

Réagissez !

Bravo !
3
J'adore !
1
Wow !
0
Mouais...
0
Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubriqueFootball

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *