Média positif et engagé pour un sport durable

Économies d’énergie (5/10) : le Hub Sport Energie pour s’inspirer

Hub Sport Energie Economies d'énergie Guillaume Gouze Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Chaque mois sur Ecolosport, nous faisons un point d’étape sur la Ligue Infrastructures Sportives du Championnat de France des économies d’énergie et nous mettons en avant un de ses participants. Ce mois-ci, zoom sur le lancement d’une plateforme d’échanges réunissant les professionnels du sport et de l’économie d’énergie : le Hub Sport Energie.

Parmi les principaux challenges que le sport a dû relever durant cette saison 2022-2023 figure le défi de la gestion énergétique des équipements sportifs. La crise internationale a majoré les coûts de l’énergie, sans visibilité sur la stabilité des prix à court ou moyen terme, renchérissant fortement les coûts de fonctionnement des stades, arenas, piscines ou hippodromes pour leurs exploitants. Ces gestionnaires d’équipements sportifs devaient par ailleurs s’approprier les mesures du Plan de sobriété du ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, et garder en tête les délais d’application du Dispositif Eco-Energie Tertiaire (-40% d’économies d’énergie en 2030). Ces nouvelles réalités, éloignées du cœur de métier historique du monde sportif, imposent à la filière de s’approprier de nouveaux usages et de nouvelles techniques, pour activer des stratégies de sobriété et efficacité énergétiques. Mais lesquelles et comment ? 

De nombreux retours d’expérience 

L’IFPEB et A4MT, déjà promoteurs des Championnats de France des Economies d’Energie, dont la Ligue des infrastructures sportives, ont alors proposé la création du Hub Sport Energie. À l’instar d’autre hubs de ces structures (Prescripteurs Bas Carbone, Air Energie…), celui-ci se veut être un espace d’échanges entre des experts de l’économie d’énergie, des « faiseurs » proposant des retours d’expérience exemplaires, et des acteurs désireux de s’en inspirer pour basculer dans des stratégies d’actions.

Le concept du Hub a séduit le CDES, Fair Play For Planet et l’ANDES, qui s’associent à leur tour, et diffusent l’information à leurs réseaux respectifs. Pas étonnant alors de retrouver parmi les 51 participants du Hub Sport Energie des représentants de clubs professionnels, de collectivités territoriales, des gestionnaires publics ou privés de site, des fédérations, ligues professionnelles ou syndicats représentatifs.

4 ateliers sur les thèmes de référence

Les participants ont suivi quatre ateliers thématiques entre février et avril, organisés autour des quatre thématiques généralistes : la part de l’humain, le chauffage, l’éclairage, le solaire photovoltaïque. À l’issue d’une intervention de cadrage, rappelant les enjeux et chiffres-clés, plusieurs acteurs ont partagé leurs retours d’expérience basés sur des projets existants, présentés par les pilotes d’opération. Certains participants du Championnat de France des Economie d’énergie, comme le Paris La Défense Arena, France Galop ou l’Académie Mouratoglou, ont ainsi évoqués leurs propres stratégies de sobriété et d’efficacité énergétique et partagé des éléments techniques, opérationnels et financiers.

Les échanges du Hub ont permis de définir quelques grandes conclusions : dans cette démarche de sobriété énergétique, il est plus efficace d’animer une communauté que de l’informer ; la connaissance du fonctionnement technique de son infrastructure est nécessaire, pour pouvoir piloter / affiner les réglages ; les économies d’énergie, c’est la victoire commune de l’usager et de l’exploitant technique  ; les équipements sportifs sont des équipements très structurants, qui seront présents pour des décennies dans le paysage urbain local. Des choix stratégiques ambitieux sur les équipements et la fourniture d’énergie se justifient par ce « temps long » ; l’auto-consommation collective est une option qui permet le partage de la ressource solaire avec les infrastructures proches, dans une ambition de « solidarité énergétique ».

L’ambition est de faire circuler le plus rapidement les bonnes informations et les bonnes pratiques répond à un objectif : « transformer la sobriété énergétique en sport national ».

3 questions à … Guillaume Gouze, consultant pôle économique du CDES et Responsable du Pôle Sport d’A4MT

Quel bilan tirez-vous du Hub Sport Energie ?

Le bilan est très positif ! L’idée est née des échanges réguliers entre les différents instigateurs du Hub Sport Energie (IFPEB, A4MT, CDES, Fair Play For Planet, ANDES). Nos interlocuteurs appréhendaient sur le court terme l’hiver à venir, tout en voulant basculer dans le court-moyen terme sur des actions efficaces. Il y avait beaucoup de demandes entrantes, diversifiés, et avec des niveaux d’expertise et de précisions différentes. Nous avons voulu les regrouper autour d’une plateforme, dans laquelle les « faiseurs » – qui sont nombreux dans le sport – partageaient avec d’autres acteurs, qui veulent faire, mais ne savent pas exactement comment, et se retrouvaient donc en quête de connaissances.

Quels ont été les faits marquants de ce premier Hub ?

Le premier a été le niveau de partage des connaissances. J’aime beaucoup le slogan de Fair Play For Planet, « Pour la planète, pas d’adversaire, tous partenaires ! ». C’était exactement l’état d’esprit des intervenants, qui étaient à livres ouverts avec les membres : pourquoi j’ai fait ce choix stratégique ou installé cet équipement ? Combien ça m’a couté, pour quel ROI ? Qu’est-ce que j’aurais pu améliorer avec le recul ?

Le second point positif a été l’inspiration apportée : le but n’était pas de présenter des réflexions ou des stratégies, tout le monde sait le faire, mais d’accompagner la filière sportive à basculer dans l’action. Les échanges existent entre les membres, certains ont pris contact avec d’autres pour dupliquer leurs solutions, comme par exemple sur le solaire photovoltaïque, qui est très présent dans les réflexions actuelles des gestionnaires de sites sportives.     

Quel est l’avenir du Hub ? Y aura t-il une saison 2 ?

Nous y travaillons en effet, pour la rentrée ou l’hiver 2023. Le modèle peut s’affiner et se dupliquer. Au fur et à mesure des échanges avec les participants, nous avons eu des demandes, pour renouveler un Hub avec des thématiques généralistes, ou l’adresser à un public spécifique (collectivités territoriales…), et également s’intéresser à des infrastructures particulières comme les centres aquatiques… La période est à la sobriété d’été, avec le Hub « Baisse ta clim », mais le Hub Sport Energie profite de l’intersaison pour se préparer à sa saison 2.


Le podium de la Ligue Infrastructures Sportives

Chaque mois, le Championnat de France des économies d’énergie publie le classement du podium de sa Ligue Infrastructures Sportives. Découvrez le podium du mois de juin :

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.