Série "Votre événement sportif écoresponsable"Tous sports

Série “Votre événement sportif écoresponsable” – 2/4 : Les articles de sport écoresponsables

A l’occasion de la semaine européenne du développement durable (du 20 au 26 septembre 2020), Ecolosport vous offre chaque jour jusqu’à samedi des conseils pratiques et efficaces pour transformer “l’impact environnemental” de vos événements sportifs en “empreinte positive” ! Aujourd’hui, focus sur les articles de sport écoresponsables.

La crise de la COVID que nous traversons a bousculé nos habitudes de consommation. Selon une étude menée par l’ObSoCo avec Cofidis, 42% des français veulent désormais «consommer mieux» c’est-à-dire se tourner vers «l’achat de produits vraiment utiles». Cela va-t-il se répercuter sur la vente d’articles de sport autour des lieux de sport ? Après nos 4 astuces axées sur la partie restauration de votre événement sportif hier, voici aujourd’hui 4 clefs pour se doter d’articles de sport écoresponsables.

5) Optez pour du matériel réutilisable

Les adeptes de la course à pied font partie des sportifs les plus sensibles à l’environnement et ciblent souvent les puces électroniques – qui servent à les chronométrer – comme déchet difficile à recycler. C’est d’autant plus vrai que celles-ci sont désormais intégrées aux dossard des coureurs, supports qui sont pour la plupart jetés en fin de course. Pour résoudre ce problème, vous pouvez suivre l’exemple du Trail de l’Orchidée qui loue auprès de son comité départemental des puces réutilisables (sous caution, pour limiter
les risques de perte). Cette pratique a nécessité de faire appel à un prestataire de
chronométrage compatible, mais permet d’économiser tous les ans environ 550 euros par rapport à des puces jetables !

De plus en plus de courses offrent aux participants des puces qui se fixent aux lacets des chaussures, avec un système de caution afin de les récupérer en fin de course

Autre geste facile à mettre en place : alléger et épurer vos signalétiques. Totems, arches gonflables, tentes, roll-ups, oriflammes ou même flyers ! Lorsque vous préparez votre manifestation sportive, pensez simplement à réduire leur nombre et à ne pas nécessairement les personnaliser pour le jour J. Plutôt qu’elles deviennent obsolètes le jour d’après, laissez un support “modifiable” qui vous permettra de réutiliser vos signalétiques d’année en année et d’alléger considérablement votre facture !

Il est très courant de trouver ces signalétiques dans des restaurants qui changent de menu chaque jour, à installer bientôt dans nos enceintes sportives ?

PS : il existe aussi des signalétiques lavables et numériques ou même des balisages en location, renseignez-vous auprès de vos collectivités et associations locales !

6) Tournez-vous vers le textile d’occasion

La Fashion Week débute ce lundi à Paris. Le célèbre défile de mode n’en finit plus d’être remis en cause : le textile étant la 2ème industrie la plus polluante au monde ! L’exemple de nos jeans est souvent le plus parlant pour illustrer le problème (ils parcourent en moyenne 65 000 kilomètres, soit 1,5 fois le tour de la Terre et nécessitent près de 7 000 litres d’eau). Comme pour la mode, le monde du sport a ses responsabilités à prendre en matière de textile !

Pour faire face à ce problème, plusieurs solutions s’offrent à vous. Pensez d’abord à regarder vers les recycleries sportives ou les plateformes internet pour obtenir des équipements de seconde main. Double avantage : obtenir du matériel jusqu’à 70% moins cher que la valeur à neuf et réinjecter dans le circuit des produits existants ! Intéressé(e)s ? Retrouvez nos entretiens avec l’association SupporTerre, recyclerie sportive à Nantes ici et avec la plateforme en ligne d’achat/revente de matériel sportif d’occasion linkNsport ici.

Autre option : optez pour du textile plus “green”. Nous vous en parlions mardi, les équipementiers commencent à se lancer dans la production écoresponsable. Mais certaines marquent n’ont pas attendu pour le faire, à l’image de Patagonia pour les sports outdoor ou encore Veja, la marque de chaussures véganes.

Dernière alternative : certains font carrément le choix de dire non à la fast fashion en ne proposant plus de neuf ! Le 20km de Paris-Saint-Germain-en-Laye a tranché : le T-shirt est proposé depuis 8 ans en option à 10 euros. Ce tarif peut sembler élevé mais il est justement suffisamment dissuasif pour ne pas “tenter” les participants d’un énième T-shirt souvenir, qui ne servira que trop peu par la suite ! L’occasion aussi pour la course d’en offrir un plus petit nombre et d’organiser des concours sur les réseaux sociaux pour dynamiser l’événement (cf post Facebook ci-dessous). Les coureurs sont depuis 2 éditions 22% à prendre ce T-shirt, alors qu’ils étaient auparavant 32% à le faire !

À deux c'est mieux ! 💞À l'occasion de la Saint-Valentin, pour 2 dossards achetés lors de votre inscription, nous vous…

Posted by Paris Saint-Germain-en-Laye, la course on Thursday, February 13, 2020

7)  Osez le vrac !

Si le gouvernement met en garde les commerçants qui vendent en vrac à cause de la COVID-19, les ventes ont explosé en magasin ces dernières années ! Alors que la France ne comptait que deux épiceries vendant exclusivement en vrac en 2013, les magasins de ce type sont près de 400 aujourd’hui et la valeur du marché a été multipliée par 12 en 6 ans !

L’explosion de la consommation du vrac pousse les marques à s’adapter et proposer de plus en plus de distributeurs. Bientôt à retrouver à l’échelle de nos enceintes sportives ?

Libérez-vous du plastique et proposez vos articles (T-shirts finisher, les maillots de votre club ou encore vos produits dérivés) en vrac. En poussant les amoureux de votre sport à ne consommer que ce qu’il ne faut, vous éviterez le gaspillage, ajusterez mieux vos stocks et fidéliserez vos suiveurs en gagnant leur sympathie !

8) Proposez des points de troc

Cette proposition s’applique aux clubs qui doivent renouveler leur matériel sportif chaque année ou aux tournois scolaires. Une alternative simple mais tellement efficace pour éviter le gaspillage !

Suivez l’exemple du club du FC Grenoble Rugby a organisé en mai dernier une collecte de vêtement qui a réunit 85 clubs de supporters en France.

Article inspiré du guide pratique “Mon événement sportif zéro déchet” élaboré par l’association Zero Waste France en 2019

Cet article est issu de la série “Votre événement sportif écoresponsable” :

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
1
Wow !
0
Mouais...
0
Théo Fleurance
Contributeur pour Écolosport, je suis un grand passionné de sport et de ses valeurs. Fort de plusieurs expériences chez différents acteurs du monde du sport, je suis persuadé que la transition écologique est une formidable opportunité pour offrir un meilleur avenir au sport et à notre planète.

    2 Commentaires

    1. […] nos 4 astuces axées sur la partie restauration de votre événement sportif mercredi, nos 4 clefs pour se doter d’articles de sport écoresponsables hier, au programme aujourd’hui : les installations indispensables pour réussir votre […]

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 %