Fédération Française Aviron Développement Durable Ecolosport

La Fédération Française d’Aviron vient de s’engager dans une démarche de développement durable. « Une fédération verte, éthique et responsable » est un des quatre axes qui compose le projet 2021/2024 de la FFA.

Les fédérations sont de plus en plus nombreuses à s’engager pleinement dans une stratégie de développement durable. Nous vous avions déjà parlé des fédérations françaises de badminton, de canoë-kayak et de golf. Aujourd’hui, place à l’aviron, qui a mis le développement durable au coeur de la stratégie fédérale. La FFA se veut « exemplaire pour créer et diffuser une dynamique auprès de ses structures en proposant des actions concrètes en faveur d’une pratique éco-responsable. »

A ce titre, de nombreuses actions ont été imaginées, à commencer par la création d’une charte pour le développement durable de 8 objectifs : gouvernance et conduite des politiques sportives, éducation, cohésion sociale, santé et sécurité, transport, mobilité et économie d’énergie, protection des milieux naturels et de la biodiversité, manifestation, équipement, matériel, et promotion d’un modèle économique durable. Adopté récemment – en février 2022, ce document vise à participer « activement à l’effort collectif promu par le CNOSF, le Ministère chargé des Sports et World Rowing en matière de développement durable. »

A cette charte s’ajoute un guide créé par MAIF et son programme Sport Planète, à destination des parties prenantes de l’aviron, dirigeants comme pratiquants. L’objectif de ce guide est de montrer concrètement à ces acteurs les différents impacts liés à la pratique de l’aviron, et les possibilités d’évolution. « La mise en place de nouvelles habitudes, soutenables aussi bien à l’échelle individuelle que dans les clubs, peut parfois paraître contraignante et chronophage, mais elle est toujours synonyme, à terme, de gains aussi bien financiers qu’environnementaux ou encore personnels » explique la FFA.

Fédération Française Aviron Développement Durable Ecolosport

© FF Aviron

Finie, la distribution de t-shirts

Pour réduire son impact, la fédération souhaite agir sur des domaines très précis. Consciente d’être souvent empêtrée dans certaines habitudes – comme beaucoup, la fédération – qui encourage l’utilisation de récupérateurs d’eau et de moteurs électriques – compte bien les bousculer en supprimant la dotation de t-shirts pour ses champion(ne)s de France. Autre objectif annoncé : contribuer à la préservation des ressources. Pour cela, la FFA propose à ses clubs adhérents d’organiser des journées « nettoyage des berges », avec son partenaire MAIF.

Sensibiliser et éduquer à la préservation de l’environnement est un enjeu clé pour embarquer toutes ses parties prenantes dans la transition écologique. Une étude va ainsi être menée sur les espèces aquatiques les plus représentées sur le territoire français. Des animations autour de la découverte de la faune et la flore aquatique seront ensuite proposées. Pierre Trichet, président de la commission développement durable de la FFA, l’assure, « le développement durable est au cœur de la stratégie fédérale. »

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.