FPFP Challenge Fair Play For Planet ADEME Ecolosport

L’ADEME, agence de la transition écologique, et Fair Play For Planet ont lancé ce mercredi 2 juin le FPFP Challenge, ainsi qu’une charte de 10 actions pour un sport plus vert.

Pour sensibiliser les jeunes générations de sportifs au développement durable et à la protection de l’environnement, et conscient que les activités quotidiennes ont toutes un impact sur l’environnement, y compris quand nous faisons du sport, le 1er label vert Fair Play For Planet, accompagné de l’ADEME, agence nationale de la transition écologique, lance la charte des 10 actions pour un sport plus vert et le FPFP Challenge.

L’idée ? En se basant sur cette charte (voir ci-dessous), les sportifs de tous niveaux et de tout horizon sont invités à partager leurs actions éco-responsables sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FPFPChallenge, à l’image du handballeur Nikola Karabatic, qui a rejoint le comité d’éthique de Fair Play For Planet, du tennisman Paul-Henri Mathieu, ou de la joueuse de rugby et ambassadrice d’Ecolosport Lenaïg Corson, qui ont tous relevé le défi.

Dans cette charte, nous retrouvons des gestes assez simples : prendre une douche sans dépasser le temps d’une chanson, aller aux entrainements en mobilité douce, ou oublier le jetable et le plastique à usage unique. L’objectif est de faire intégrer aux jeunes – et aux moins jeunes – les gestes éco-responsables qu’ils peuvent réaliser dans leur quotidien, de manière ludique et aux travers de leurs activités favorites.

FPFP Challenge Fair Play For Planet ADEME Ecolosport

Ecolosport accompagnera Julien Pierre au sein du club vainqueur du challenge

En plus des pratiquant(e)s, les clubs seront aussi sollicités jusqu’à la fin 2021 pour participer à ce challenge, avec une récompense à la clé. En effet, le club le plus engagé selon le comité d’éthique du label FPFP, gagnera une journée de sensibilisation à la protection de l’environnement avec Julien Pierre. Ecolosport participera à cette journée et la relaiera sur son site et ses réseaux sociaux.

« Le sport est un puissant vecteur de changement des mentalités », explique Julien Pierre, l’ancien rugbyman fondateur du label Fair Play For Planet. « Le dispositif que nous lançons avec l’ADEME peut contribuer à concilier sport et environnement et à infléchir les comportements de chacun au service de la sauvegarde de notre planète. »

« La transition écologique, c’est l’affaire de tous, au quotidien. Le sport, de par les valeurs qu’il porte, notamment auprès des amateurs et de leurs clubs, est un terrain particulièrement riche pour concrétiser cette transition à travers des actions à la fois fédératrices, joyeuses et collectives ! » a ajouté Arnaud Leroy, le président de l’ADEME.

Réagissez !

Bravo !
12
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *